Luxembourg va passer aux vélos électriques

12 Janvier 2018 Par Audrey Somnard
La flotte de Vel'Oh!
La flotte de Vel’oh! va passer en tout électrique d’ici au 1er juillet.
(Photo: Maison Moderne / Archives )

Le parc de vélos en libre partage sera en tout électrique à partir du 1er juillet, a annoncé la bourgmestre de Luxembourg-Ville vendredi.

Lydie Polfer a confirmé vendredi matin une information qui avait déjà été révélée la veille: JCDecaux va garder le marché des vélos en libre-service dans la capitale, et ce jusqu’en 2028. La conférence de presse initialement prévue le 17 janvier avait dû être avancée au vendredi suite aux révélations de nos confrères de L’essentiel.

Concrètement, la flotte va s’étoffer avec 80 stations contre 69 actuellement pour la seule ville de Luxembourg (77 en y incluant les deux communes attenantes Strassen ainsi qu’Hesperange) et 800 vélos (contre 650 actuellement à Luxembourg-ville).

Un abonnement de 15 à 18 euros

Une offre quasi inédite en Europe puisqu’à ce jour, seule Stockholm, capitale de la Suède, va également proposer un vélo de réseau 100% électrique à partir du 1er avril prochain. Le contrat suédois, remporté également par JCDecaux, possède 5.000 vélos électriques et 300 stations d’e-parking sans point d’accroche. Ces vélos électriques connectés à un GPS sont accessibles via une application smartphone dédiée. Il n’a pas été précisé si le passage en électrique au Luxembourg va également permettre d’avoir des stations sans point d’accroche.

Le coût du projet s’élève à 14,6 millions d’euros (TTC). La maintenance du réseau de vélos et des stations est, quant à elle, chiffrée à 150.000 euros par an.

Concernant le prix de l’abonnement, le surcoût de l’électrique sera répercuté sur le prix qui va passer de 15 à 18 euros par an. Et il n’est pas exclu que le réseau Vel’oh! soit étendu à d'autres communes voisines de la capitale.

La rédaction a choisi pour vous

Vel'oh!

11 Janvier 2018

La nouvelle offre de vélos partagés du numéro un mondial de la communication extérieure aurait été retenue par le conseil communal dans le cadre du nouveau contrat, selon L’essentiel. L’officialisation est annoncée pour ce vendredi.

Ofo

25 Septembre 2017

Si des discussions en cours avec le ministère du Développement durable et des Infrastructures aboutissent, des vélos de la start-up chinoise Ofo devraient bientôt circuler dans la capitale – comme ceux de Vel’oh! – ainsi que sur le site de Belval.