Luxair impactée par les difficultés d’Aviapartner?

30 Octobre 2018 Par Jean-Michel Hennebert
Bien que la compagnie soit inactive pour le moment au Findel, la faillite potentielle d’Aviapartner pourrait amener à un nouvel appel d’offres européen et impacter directement Luxair pour son activité de handling.
Bien que la compagnie soit inactive pour le moment au Findel, la faillite potentielle d’Aviapartner pourrait amener à un nouvel appel d’offres européen et impacter directement Luxair pour son activité de handling.
(Photo: Shutterstock)

Le bagagiste belge, officiellement présent au Findel via une licence active jusqu’en 2023, connaît de sérieux problèmes financiers. Au point qu’une faillite est ouvertement évoquée. Ce qui ne serait pas sans conséquence pour la compagnie luxembourgeoise.

Luxair verra-t-elle prochainement s’éloigner l’épée de Damoclès qui pèse au-dessus de sa tête pour ses activités de handling au Findel? La question se pose au vu des difficultés financières rencontrées par Aviapartner, sa concurrente directe au Findel. Selon les syndicats du bagagiste belge, la crainte d’un dépôt de bilan est réelle, la compagnie accumulant un déficit de trois millions d’euros et des pertes reportables de 24,3 millions d’euros, selon le dernier rapport annuel.

Une hypothèse toutefois fermement démentie par la direction. «Si l’entreprise fait faillite, ce ne sera pas à cause du management, mais des exigences absurdes des syndicats», a assuré auprès de L’Écho Yves Nuyts, directeur général d’Aviapartner. Une pique en référence à la grève des personnels à l’aéroport de Zaventem, qui réclament de meilleures conditions de travail.

Nouvel appel d’offres potentiel

Au Luxembourg, l’impact d’un éventuel retrait d’Aviapartner ne serait pas visible directement, la présence de la compagnie belge au Findel étant virtuelle à ce jour. Car si elle a bel et bien décroché la deuxième licence d’exploitation pour la gestion des bagages jusqu’en 2023 en vertu des règles européennes anti-monopole, la compagnie n’y possède aucun client. «Toutes les compagnies présentes à ce jour au Findel possèdent un contrat pour la gestion de leurs bagages avec Luxair», confirme mardi un porte-parole de la compagnie aérienne nationale.

En revanche, un éventuel désistement d’Aviapartner obligerait Lux-Airport, société gestionnaire du Findel, à lancer un nouvel appel d’offres européen. Et ce, dans un délai de quelques mois après le constat d’absence de détenteur de deuxième licence pour un aéroport de plus de trois millions de passagers. Contacté mardi par Paperjam, Lux-Airport n’a pas été en mesure d’apporter des précisions sur les conséquences concrètes d’un tel cas de figure.

Le lancement d’un nouvel appel d’offres aurait concrètement pour conséquence de relancer la compétition entre les différents opérateurs de handling, moins de trois ans après que Luxair ait consenti «un effort financier» pour conserver sa mainmise sur cette activité qui emploie quelque 550 personnes au sein de Luxair – service de catering inclus – et rapporte 1,4 million d’euros au groupe, selon le rapport annuel 2017.

La rédaction a choisi pour vous

Luxair

23 Août 2016

Aviapartner ne devrait pas débuter ses activités de handling cet automne au Findel, assure la direction de Luxairport selon laquelle Luxair, face au handler belge, a su jouer le jeu de la concurrence avant même qu’il ne débute.

Aviapartner

27 Avril 2016

Le ministère du Développement durable et des Infrastructures a fixé son choix sur le second prestataire de services qui épaulera Luxair dans la gestion des bagages au Findel. Il s’agira de la société belge Aviapartner.