L’Oréal et sa stratégie digitale

04 Juin 2018 Par Hub Institute
L’Oréal
La révolution digitale est aussi l’occasion pour l’entreprise d’asseoir sa notoriété de marque (250 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux) et d’investir dans de nouvelles solutions ayant pour but d’améliorer l’expérience client.
(Photo: Licence C.C.)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

L’Oréal se refait une beauté grâce au digital

«Grâce au digital, L’Oréal consolide sa place de leader en augmentant ses parts de marché et ses marges», déclare Jean-Paul Agon, CEO de L’Oréal. Si l’e-commerce ne représente que 10% des ventes totales du groupe français, la transformation numérique a permis à la marque d’améliorer le parcours client. La révolution digitale est aussi l’occasion pour l’entreprise d’asseoir sa notoriété de marque (250 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux) et d’investir dans de nouvelles solutions ayant pour but d’améliorer l’expérience client, comme l’explique le CDO Stéphane Lannuzel. Dernier exemple en date: le rachat de Modiface, une société canadienne qui intègre des technologies de réalité augmentée (AR) à un miroir. Appliquée en magasin, cette technologie permet au client d’avoir un aperçu du produit sans nécessairement avoir besoin de l’acheter, mais également de profiter de recommandations personnalisées en fonction de sa carnation.

US & RGPD: les Européens prennent la porte

Depuis le 25 mai, certains médias américains ne sont plus accessibles aux citoyens européens. C’est par exemple le cas du US Magazine, du LA Time ou du Chicago Tribune, qui ont décidé de fermer leurs portes aux résidents européens en raison de la mise en application du RGPD. Loin de vouloir se venger, ces médias agissent ainsi faute de pouvoir se mettre en conformité avec le nouveau règlement, et ne font simplement qu’appliquer le principe de précaution.

Certains médias cherchent à trouver des alternatives à ce blocage: mise en place de versions payantes (pour pallier la non-utilisation de la data), impossibilité d’accéder aux articles sans consentir au traitement des données ou encore création de sites réservés à l’Europe, dont la technologie répond totalement aux impératifs du RGPD.

Airbnb: un pour tous et tous pour l’expérience client!

Et si ce que vous vendiez n’était pas un produit, mais une expérience? Lors d’une interview, Brian Chesky, CEO d’Airbnb, a confié ce qui fait pour lui l’ADN de l’entreprise: «Je pense que ce qui fait que Airbnb marche, c’est le fait que nous sommes une communauté, pas seulement un lot d’appartements à louer.» Si cet esprit de communauté est la colonne vertébrale du site, il a largement été développé grâce à la fonctionnalité «Experiences». Celle-ci permet aux utilisateurs de réserver une activité (cours de cuisine, atelier photographies…) dispensée par un local.

Preuve du succès de cette approche, l’onglet «Experiences» surperforme! Chaque année, près d’un million de voyageurs réservent une activité et l’utilisation de cet outil croît bien plus rapidement que la traditionnelle réservation d’appartement. Pour preuve: 3 millennials sur 4 sont plus enclins à réserver une activité sur la plate-forme qu’à louer un logement.

La rédaction a choisi pour vous