L’habitat participatif arrive au Luxembourg

18 Mai 2017 Par Céline Coubray
Parcelle de Bonnevoie
La parcelle à Bonnevoie s’insère dans un tissu urbain existant.
(Photo: Photothèque de la Ville de Luxembourg / Charles Soubry)

De nouveaux groupements d’habitat participatif sont attendus sur le territoire de la Ville de Luxembourg. Des réunions d’information sont organisées pour les citoyens intéressés.

Si le concept d’habitat participatif pour Luxembourg existe déjà en Allemagne et en Autriche notamment, ce sera une nouveauté au Luxembourg. La Ville a ainsi choisi de mettre à disposition deux terrains lui appartenant, l’un à Bonnevoie et l’autre à Belair.

La mise à disposition de ces parcelles va permettre à des personnes physiques de s’associer «afin de participer à la définition, à la conception et à la construction de leur immeuble», précise le communiqué de presse.

Une sélection par appel à candidatures

Les personnes intéressées par ce type de projet sont donc invitées à se rassembler pour former un groupement d’habitat participatif et à participer à l’appel à candidatures qui permettra à la Ville de Luxembourg de sélectionner le projet qui lui semble le plus intéressant.

Il faut savoir que dans ce type de projet, l’implication des personnes qui font partie du groupement d’habitat participatif est beaucoup plus grande que pour un projet de promotion immobilière classique. Cette approche offre aussi la possibilité d’accéder à un logement à prix plus bas que sur le marché, car l’expérience montre que les frais généraux liés aux appartements baissent de 15 à 20%.

Avis aux intéressés, des réunions d’information publiques sont organisées les 30 mai et 12 juin prochains à 18h30 au Cité Auditorium. La Ville propose également trois workshops d’aide à l’élaboration des dossiers de candidature, qui auront lieu les 29 juin, 6 et 13 juillet.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site d’Archiduc.

La rédaction a choisi pour vous

27 Juin 2017

C’est le nombre de visites effectuées, sur demande des communes, entre 2008 et 2016, par les offices sociaux et la police dans des logements susceptibles d’enfreindre les réglementations sur les critères de salubrité ou d’hygiène. Selon les chiffres dévoilés lundi par Dan Kersch (LSAP), ministre de l’Intérieur, 95 visites de ce type ont eu lieu en 2016, contre 125 un an plus tôt.

Mark Ridley savills

22 Juin 2017

Le cabinet britannique en immobilier Savills est présent au Grand-Duché depuis septembre 2016. CEO pour le Royaume-Uni et l’Europe, et à ce titre numéro deux du groupe, Mark Ridley est récemment passé par Luxembourg pour la revue des troupes. L’occasion de faire le point avec Paperjam.lu sur ce nouveau développement.