Les téléphones pliables dans nos poches en 2019

14 Septembre 2018 Par Paperjam.lu
2019 verra apparaître les premières applications concrètes d’écrans souples pour téléphones portables.
2019 verra apparaître les premières applications concrètes d’écrans souples pour téléphones portables.

Samsung, Huawei et autres LG devraient commercialiser des téléphones dotés d’écrans souples et pliables dès le début de l’année prochaine. La production de masse de ces afficheurs innovants a d’ores et déjà commencé. Zoom sur une révolution qui va faire des vagues.

Les utilisateurs de smartphones pourraient bientôt lire leurs mails en déroulant l’écran de leur téléphone comme les Égyptiens le faisaient avec les rouleaux de papyrus il y a 5 millénaires de cela! Si l’on a pu apercevoir régulièrement des prototypes d’écrans souples sur les salons technologiques au cours des dernières années, 2019 verra apparaître les premières applications concrètes. Reste à savoir quel constructeur «dégainera» le premier et à quoi ressembleront les appareils équipés de ces fameux écrans souples.

Fort de son expertise des afficheurs OLED, Samsung peaufine ce qui sera son premier smartphone repliable XXL. Un modèle doté d’un écran d’une diagonale de 7,3 pouces (18,5 cm) se refermant sur lui-même comme les téléphones à clapet des années 90. Un second écran, plus petit, permettrait de lire les notifications quand le mobile est plié. Koh Dong-Jin, le directeur de la division mobile du géant coréen, a levé un coin du voile en annonçant la tenue d’un événement uniquement consacré au téléphone pliable.

(Photo: LG)(Photo: LG)

Les futurs écrans flexibles de Samsung et de ses concurrents, LG et Sharp notamment, s’appuieront sur la technologie des diodes organiques, OLED et micro-LED, très bien adaptée à la fabrication de dalles mesurant à peine quelques dizaines de microns d’épaisseur.

Royole, la start-up qui voit grand et mince

Si les géants de l’électronique sont très avancés dans le domaine des écrans flexibles, des start-up entendent proposer des solutions alternatives innovantes. C’est le cas de la jeune pousse californienne Royole qui vient de présenter une surface tactile fine comme un cheveu (0,01 mm) et étonnamment souple puisqu’elle peut onduler à la manière d’un drapeau flottant au vent.

(Photo: Royole)

Constituée de diodes OLED, cette dalle, dont la production vient de débuter, offre une résolution de 300 pixels par pouce. Elle pourrait se retrouver sur de multiples appareils, du smartphone pliable au bracelet d’activité, en passant par les voitures ou les vêtements connectés. Une question demeure: comment ces écrans réagiront-ils à des milliers de pliages et dépliages?

La rédaction a choisi pour vous

Les horloges atomiques mesurent le temps à partir de dispositifs complexes qui tirent parti des propriétés des atomes de césium 133.

21 Septembre 2018

De nombreux dispositifs industriels et militaires nécessitent une parfaite synchronisation. Les horloges atomiques ont été développées il y a 60 ans afin de mesurer le temps avec une précision et une stabilité extrêmes. Des technologies dorénavant accessibles aux réveille-matin et aux montres de Monsieur Tout le Monde.

biogaz

31 Août 2018

La méthanisation consiste à générer du biogaz à partir des déjections animales et des matières végétales. Encore au stade de développement, ce procédé pourrait devenir à moyen terme une nouvelle source d’énergie à part entière et un complément de revenus non négligeable pour les agriculteurs.