«Les talents ont gagné»

07 Juin 2018 Par Paperjam.lu
Pascal Schäfer
Pascal Schäfer: «Nous avons de multiples postes en accord avec chaque style de vie que ce soit à temps plein ou temps partiel sur divers sites de travail.»
(Photo: Kuehne + Nagel )

Paperjam a invité 200 des plus gros employeurs du pays à répondre à une enquête pour connaître leurs besoins en ressources humaines en 2018. Voici les réponses de Pascal Schäfer, senior HR business partner chez Kuehne+Nagel.

Quels profils seront indispensables pour le développement futur de votre société?

«Kuehne+Nagel Luxembourg dispose d’un grand nombre de postes qui nécessitent une expérience dans les domaines de la logistique et du transport, mais également dans les domaines de la finance et de l’ingénierie. Tous les profils recrutés ont en commun un très bon niveau d’anglais, ainsi qu’une volonté de se développer personnellement et de faire partie d’un environnement international.

Nous investissons dès le premier jour dans le développement de chaque employé.

Pascal Schäfer, senior HR business partner chez Kuehne+Nagel

Quelle stratégie mettez-vous en place pour disposer de ces profils?

«Nous avons de multiples postes en accord avec chaque style de vie, que ce soit à temps plein ou temps partiel sur divers sites de travail. Notre environnement de travail avec des installations modernes, agréables et sûres fournissent le meilleur endroit pour effectuer un travail à très haut niveau. Nous investissons dès le premier jour dans le développement de chaque employé, nous offrons un salaire absolument compétitif et nous avons pris des mesures pour rendre le travail le plus agréable possible (home office, vélo à louer, horaires flexibles, accès au train...). Nous accordons également beaucoup d’importance au partage des expériences pour pouvoir offrir le meilleur service à nos clients et répondre aux besoins de la génération ‘Y’.

Êtes-vous confrontés à une nouvelle guerre des talents?

«Il n’existe pas de ‘nouvelle’ guerre des talents. Les talents ont gagné. C’est aux entreprises de répondre au mieux à leurs besoins. Bien évidemment, nous ressentons comme toutes les autres entreprises sur le marché luxembourgeois que le recrutement de bons profils devient de plus en plus un défi. Nous avons alors mis en place non seulement des outils de recrutement ciblé, mais aussi de rétention pour garder les profils prometteurs au sein de l’entreprise.»

En résumé:

  • Nom de la société: Kuehne+Nagel sàrl
  • Nombre d’employés: 700 au Luxembourg, 76.000 globalement
  • Secteur d’activité: logistique et transport
  • Nombre de recrutements prévus pour 2018: 100
  • Départements concernés: integrated & contract logistics, seafreight, overland, airfreight
  • Profils recherchés: des profils avec une expérience dans les domaines de la logistique et du transport, mais aussi bien dans les domaines de la finance et de l’ingénierie

La rédaction a choisi pour vous

Le télétravail doit être accepté du côté des salariés, mais surtout du côté des entreprises qui doivent installer une relation de confiance.

03 Août 2018

La digitalisation de la société bouleverse les conditions de travail. La Chambre des salariés (CSL) a compilé plusieurs études pour faire l’état des lieux de l’usage du télétravail au Luxembourg. Le pays se place dans la moyenne européenne, même s’il reste des efforts à faire pour que cette pratique se démocratise.

Amazon Luxembourg à Clausen

30 Juillet 2018

Les trois entreprises qui affichent la plus forte croissance en effectifs sont Amazon, Deloitte et KPMG, selon le Statec, qui propose une photographie d’un marché de l’emploi dominé par des sociétés de services aux entreprises et du secteur financier.

Des employés qui se concertent avec leurs employeurs pour moduler leur emploi du temps ont plus de chance d’être productifs et satisfaits de leur travail.

26 Juillet 2018

Une société en Nouvelle-Zélande a testé pendant deux mois la semaine de quatre jours en concertation avec ses employés. Résultat: moins de stress, plus de motivation et de productivité. Un modèle qui pourrait inspirer le Luxembourg?