Les P&T s’associent à Learch

04 Avril 2011 Par Sébastien Lambotte
De g. à d. : Paul Peckels (P&T), Serge Raucq (Learch), Michel Koutchouk (Infotel), Jos Glod (P&T).
(Photo: Learch)

L’Entreprise des P&T a décidé de participer au capital de Luxembourg e-Archiving pour développer son activité de tiers archivage des documents électroniques.

Alliance stratégique. C’est comme cela qu’a été présentée en fin de semaine dernière la prise de participation des P&T dans le capital de Luxembourg e-Archiving S.A. (Learch) par les dirigeants des deux entreprises.

Learch propose un service de tiers archivage de documents électroniques. «Nous sommes actifs depuis novembre 2009 au Luxembourg dans la conservation à très long terme de documents électroniques dont la valeur légale est importante, explique Serge Raucq, administrateur délégué de la société. Notre activité veut garantir la valeur probatoire de ces documents tout au long de leur durée de conservation.» Cette alliance et le développement de cette activité – Learch dispose du statut de PSF et est en cours de mise en conformité avec les exigences de la norme ISO 27001 relative à la sécurité de l’information – est à placer dans le contexte émergeant de la dématérialisation des documents «papier».

L’évolution vers le «tout électronique» est au cœur de nombreuses discussions depuis quelque temps et fait l’objet d’un intérêt grandissant. Le fait de se passer de papier permettrait aux entreprises de réaliser de conséquentes économies tout en s’inscrivant dans une démarche de développement durable. «Notre activité constitue un métier à part entière, a insisté Serge Raucq. Le tiers archivage, la conservation de documents électroniques sur le très long terme, tout en assurant leur validité probante, pour le compte de nos clients, exige un savoir-faire, une expertise, la maîtrise d’une technologie, des activités de R&D spécifiques.» Des exigences que Learch affirme couvrir.

Compléter ses activités

L’Entreprise des P&T, de son côté, s’est montrée intéressée par les activités de Learch et son potentiel de développement. A tel point qu’elle a décidé, au bout d’un an et demi de discussion, d’entrer dans le capital de la société. Une participation qui doit permettre à l’opérateur des postes et télécommunications de compléter de manière pérenne le portefeuille de ses activités tout en assurant une meilleure assise financière au tiers archiviste de documents électroniques.

Aucun des deux partenaires n'a voulu dévoiler la hauteur de la participation des P&T dans le capital de Learch, qui s’élève à 500.000 euros. Elle est toutefois minoritaire. «Dans un métier en forte évolution et dans le contexte d’une ouverture à la concurrence, il nous importe d’élargir notre portefeuille d’activités et de compléter notre chaîne de valeurs dans nos métiers, a commenté Jos Glod, directeur général adjoint des P&T. Par ailleurs, nous comptons confier à Learch nos activités d’archivage électronique légal ou de tiers archiveur dont aurait besoin l’entreprise à l’avenir.»

Si bien que, avec l’archivage de l’ensemble des virements qu’elle reçoit chaque jour, P&T devient le client le plus important de la jeune société. «De notre côté, cette alliance stratégique nous permet de gagner un actionnaire de référence et de garantir une certaine pérennité de nos activités aux yeux de nos clients, assure Serge Raucq. Cette nouvelle alliance, grâce à l’expérience et la reconnaissance dont dispose notre partenaire, et à travers ses valeurs largement reconnues sur le marché, doit nous permettre de renforcer la qualité de nos services en terme de confidentialité et de sécurité.»

La rédaction a choisi pour vous

Gerard Lopez, président du Losc.

17 Juillet 2018

Gerard Lopez était récemment de passage à Luxembourg pour rencontrer des lycéens. L’entrepreneur et président du Losc leur a conseillé de s’intéresser à l’humain et leur a parlé d’intelligence artificielle, dans laquelle il veut investir.

Margrethe Vestager

17 Juillet 2018

Le géant américain du net pourrait se voir infliger une sanction de plusieurs milliards d’euros pour abus de position dominante via son système d’exploitation Android. En cause, l’obligation faite aux usagers d’utiliser certaines applications de la firme de Mountain View.

Encevo, la société mère d’Enovos et du gestionnaire d’infrastructures Creos a racheté la société Paul Wagner & Fils.

11 Juillet 2018

L’entreprise active dans les techniques du bâtiment et détenue depuis 2015 par Rucio passe dans le groupe d’Encevo, qui diversifie ses activités dans un contexte de disruption du secteur énergétique.