Les hippies de la génération Instagram

09 Novembre 2018 Par France Clarinval
Pop, acidulé, international: Superorganism est le groupe millenials par excellence.
(Photo: Domino)

Révélation du Siren’s Call, Superorganism revient pour un concert aux Rotondes. Une musique jouissive, un état d’esprit cosmopolite et un travail d’image très actuel: c’est le groupe millennials par excellence.

Sur la scène du Melusina, la petite Orono apparaissait comme une collégienne égarée. Mais quand elle s’est mise à chanter, on a compris que c’était elle qui faisait le sel du collectif Superorganism. Ce fut LE groupe à découvrir pendant le Siren’s Call, celui qui laisse un sourire sur les lèvres et l’envie de voir jusqu’où ils vont aller.

L’occasion se présente d’aller les (re)voir sur une scène luxembourgeoise, et c’est l’Atelier qui les invite ce dimanche aux Rotondes. Il ne faut donc pas manquer ce collectif de huit millennials internationaux dont le titre «Something For Your M.I.N.D.» est aussi audacieux qu’addictif: rythmes chaloupés, samples malins, mélodies bubblegum et chant nonchalant.

Ces huit musiciens viennent d’Angleterre, du Japon, de Corée du Sud, d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Ils ont tout misé sur le collectif et jouent avec leur image, maîtrisant les codes contemporains d’Instagram ou de Snapchat. Leur storytelling raconte qu’ils ont composé et enregistré leur premier album dans le studio qu’ils ont improvisé dans leur résidence londonienne. La légende dit qu’ils s’envoyaient des fichiers audio d’une chambre à l’autre.

La tête du groupe est donc Orono, cette jeune étudiante japonaise de 18 ans (qui en paraît 13). Elle écrit les paroles, pose sa voix sur la musique de la joyeuse bande, et est vite devenue une sorte de mascotte. La chanson «Something For Your M.I.N.D.» et le clip barré de Robert Strange ont fait le reste. Le groupe se retrouve aux côtés de pointures charismatiques, comme Vampire Weekend ou Frank Ocean, et le label Domino (Arctic Monkeys, The Kills, Blood Orange…) s’est rapidement positionné, signant le groupe à l’international.

Leurs chansons pop et acides ciblent avec humour l’ère des réseaux sociaux, des écrans et la célébrité jetable. En concert, Superorganism trimbale un univers pop et coloré comme un dessin animé. Une expérience «faite maison», maîtrisée dans la joie et la bonne humeur. 

Dimanche 11 novembre à 20h aux Rotondes.

La rédaction a choisi pour vous

Un des employés du Mudam alerte sur les conditions de travail et les nombreuses démissions au sein du musée.

14:46

Une lettre anonyme a été adressée à la direction et au service des ressources humaines du Mudam, ainsi qu’au Woxx et au Wort pour pointer des dysfonctionnements internes en ce qui concerne la gestion du personnel au sein du musée. Mais ce que révèle cette lettre est surtout un malaise plus profond qui reste encore un sujet tabou: les conditions de travail dans le milieu de la culture.

L’artiste János Sugár expose «Fire in the Museum» (2008/2018), un feu constant pendant la durée de l’exposition.

11:47

Le Casino Luxembourg présente à partir du 19 janvier l’exposition «Buveurs de quintessences» réalisée en partenariat avec la Fonderie Darling de Montréal. Une exposition qui n’hésite pas à mettre en exergue le vide qui se donne à voir sous différentes formes esthétiques.