Les communales sur RTL et 100,7

17 Septembre 2017 Par François Aulner
Débat RTL
RTL intitulait sa table ronde «105 communes pour 2.586m2? Cela a-t-il du sens?».
(Photo: RTL / Eric Steichen)

Les chaînes RTL et 100,7 diffusaient ce dimanche deux tables rondes auxquelles participaient les six principaux partis.

Après le coup de départ donné par le Paperjam Club la semaine dernière, c’était au tour ce dimanche de RTL et Radio 100,7 d’organiser leurs premières tables rondes au sujet des élections communales du 8 octobre. Les deux chaînes remplissaient leur mission de service public et diffusaient des tables rondes politiques sur différents enjeux qui concernent les communes. Contrairement à 2011, RTL et 100,7 organisaient deux tables rondes en solo.

L’exclusion des plus petits partis, le parti pirate, Piratepartei, et le parti communiste luxembourgeois, KPL, avait créé la polémique. Les deux partis ne remplissaient pas les critères fixés par règlement pour pouvoir participer mais se sentaient néanmoins lésés et rappelés à l’époque du «Maulkuerfgesetz», une loi de 1937, rejetée par voie référendaire, qui aurait permis d’exclure les communistes et autres mouvements politiques qui auraient menacé la constitution ou l’ordre public.

105 communes pour 2.586m2

Tandis que la radio 100,7 réunissait ce dimanche les candidats Max Hahn (DP, Dippach), Gérard Anzia (Déi Gréng, Useldange), Christine Schweich (LSAP, Mondercange), Annie Nickels-Theis (CSV, Bourscheid), Jeff Engelen (ADR, Wincrange) et Suzette Serres (Déi Lénk, Bettendorf), RTL Télé et Radio recevait Roberto Traversini (Déi Gréng, Differdange), Laurent Zeimet (CSV, Bettembourg), Claude Haagen (LSAP, Diekirch), Martine Dieschburg-Nickels (DP, Strassen), Fernand Kartheiser (ADR, Bascharage) et Gary Diderich (Déi Lénk, Differdange).

Compte tenu des difficultés au niveau de l’aménagement du territoire et autre, RTL intitulait sa table ronde «105 communes pour 2.586m2? Cela a-t-il du sens?». L’occasion pour Laurent Zeimet de proposer une nouvelle des communes à soumettre à un référendum. Une idée rejetée par ses opposants qui y voient une mesure imposée du haut qui remettrait en cause l’autonomie communale.

100,7, pour sa part, concentrait sa table ronde sur les sujets des finances publiques et de l’intégration, le tout axé sur les plus petites communes.

Prochain rendez-vous le 24 septembre pour deux tables rondes supplémentaires sur RTL et 100,7.

La rédaction a choisi pour vous

Claude Turmes

17:13

Alors que le projet de création d’une zone transfrontalière dans le sud du pays devait être validé ce vendredi en conseil de gouvernement, l’adoption de ce dossier a été repoussée. Avec en toile de fond un différend entre membres du gouvernement.

L'accès aux documents «à caractère administratif» issu du projet de loi 6810 reste trop flou selon ses détracteurs.

15:54

Le projet de loi 6810 relatif à une administration transparente et ouverte fait débat. Formulations très générales, pas assez claires, le texte est très mauvais et inapplicable, selon ses détracteurs.