Les bases d’une nouvelle économie sont posées

10 Août 2018 Par Jean-Michel Lalieu
Étienne Schneider et Francine Closener ont résumé cinq années d’actions pour l’économie luxembourgeoise.
(Photo: Nader Ghavami)

Dans un climat favorable, le Luxembourg a vu naître de nombreuses initiatives pour renforcer et diversifier son tissu économique au cours des années passées. Les deux responsables de la politique économique du pays au cours des cinq dernières années, Étienne Schneider et Francine Closener, ont fait le point sur les efforts réalisés.

À deux mois des élections législatives, Étienne Schneider et Francine Closener ont longuement présenté le bilan du ministère de l’Économie et du Commerce extérieur pour les cinq années de législature. Une période riche en événements, qui a vu notamment la mise sur pied de l’initiative SpaceResources.lu, l’installation d’un écosystème pour le secteur des technologies innovantes, mais aussi un vaste débat – exacerbé par la campagne électorale – concernant les investissements étrangers sur le sol luxembourgeois.

Vice-Premier ministre et ministre de l’Économie, Étienne Schneider estime avoir posé les bons jalons pour préserver une prospérité économique sur le long terme. «Au cours des cinq dernières années, nous avons fait des efforts pour assurer la diversification de la structure de l’économie et nous avons renforcé l’environnement des affaires propice au développement des entreprises.»

Nous avons fait des efforts pour assurer la diversification de la structure de l’économie.

Étienne Schneider, ministre de l’Économie

Depuis l’été 2016, plusieurs investissements industriels ont été annoncés. Pas moins de dix projets d’installation ou d’agrandissement ont été cités pour plus d’un milliard d’euros d’investissements et la création de quelque 800 nouveaux emplois.

On a aussi vu les ailes immenses de Google planer sur le pays à la recherche d’un vaste terrain pour y installer un data center. Un dossier compliqué, au vu des surfaces disponibles, qui n’a pas trouvé d’issue favorable actuellement.

De son côté, Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie, a insisté sur les efforts effectués pour assurer le développement du secteur des PME. «Nous avons jeté les bases pour positionner le Luxembourg dans le monde des start-up, à l’échelle nationale et internationale, tout en restant une nation de PME.»

Positionner le Luxembourg dans le monde des start-up tout en restant une nation de PME.

Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie

La secrétaire d’État a notamment pointé les efforts de promotion assurés par différentes entités – Luxinnovation, la Chambre de commerce, la Chambre des métiers, etc. – pour mettre en valeur les entreprises du pays.

Au niveau du soutien au commerce, il faudra également voir l’intérêt des acteurs locaux pour LetzShop.lu, la plate-forme de commerce en ligne destinée à tous les commerces luxembourgeois, qui sera lancée le 14 septembre prochain. Une opération liée au Pakt Pro Commerce établi il y a deux ans pour soutenir le développement et la digitalisation du commerce de détail urbain.

La rédaction a choisi pour vous

19 Octobre 2018

Depuis le 17 septembre et le début du chantier entre Arlon et Sterpenich, ce tronçon de l’E411 est devenu le chemin de croix des frontaliers. Mauvaise nouvelle: les réparations sont beaucoup plus conséquentes que prévu. Et même après la fin du chantier, les problèmes ne disparaîtront sans doute pas pour autant.

18 Octobre 2018

Deux jours après avoir reçu le soutien du comité national, Claude Wiseler a dévoilé ce jeudi la «première analyse» des législatives. L’occasion pour la tête de liste des chrétiens-sociaux de tirer à boulets rouges sur le LSAP et de réitérer son appel du pied au formateur du gouvernement.

Étienne Schneider, Xavier Bettel, Félix Braz et les délégations de leurs partis respectifs ont entamé les négociations en vue de définir une nouvelle coalition.

17 Octobre 2018

Moins de 24 heures après avoir été nommé formateur du prochain gouvernement par le Grand-Duc, Xavier Bettel a déjà organisé ce mercredi la première réunion plénière des négociations de coalition avec les représentants du DP, LSAP et Déi Gréng.