Le tabou des violences domestiques

30 Juin 2017 Par Paperjam.lu
100,7
Riicht Eraus est diffusée le samedi de 12 à 13 heures et le dimanche de 9 à 10 heures.
(Photo: DR)

Les violences au sein du couple ou celles exercées entre parents et enfants seront le thème central de Riicht Eraus ce week-end sur 100,7.

L’an dernier, la police a dû intervenir à 789 reprises pour des faits de violences domestiques, tandis que l’année précédente, 210 familles – regroupant 422 enfants – ont été suivies par les services de l’Association luxembourgeoise pour la prévention des sévices à enfants (Alupse).

Qui sont ceux et celles qui se cachent derrière ces chiffres?  Qui sont les auteurs – hommes ou femmes – de ces violences? Et quelles sont les conséquences physiques et psychiques de violences exercées sur la personne d’un enfant.

Dans leur émission Riicht Eraus, ce week-end, nos confrères de 100,7 tenteront de nommer ces violences et de leur donner un visage.

Avec la participation notamment de Roland Seligmann, président de l’Alupse; de Pierrette Meisch, directrice de la Fondation Pro Familia; et de Laurence Bouquet, responsable du service de la Croix-Rouge en charge de la prévention et de la prise en charge des violences domestiques.

Riicht Eraus sera diffusée ce samedi de 12 heures à 13 heures et rediffusée dimanche de 9 heures à 10 heures.

La rédaction a choisi pour vous

20 Septembre 2018

Sous le terme de criminalité financière se cachent des pratiques allant du travail au noir au blanchiment de l’argent de la drogue. Dans son essai, revu et augmenté, le magistrat belge Michel Claise fait le constat d’un véritable fléau pour nos démocraties.

13 Septembre 2018

C’est, en pourcentage, le nombre de personnes qui n’ont pas encore utilisé le tram depuis sa mise en service, selon un sondage TNS Ilres, publié ce mercredi, sur «l’opinion publique face au projet du tramway à Luxembourg». Seuls 2% des personnes interrogées (enquête réalisée auprès de 1.029 personnes résidant au Luxembourg âgées de 18 ans et plus) déclarent utiliser régulièrement le tram pour aller au travail.