Le rouge reste l’exclusivité de Louboutin

13 Juin 2018 Par Jonas Mercier
La marque hollandaise VanHaren estimait que la marque déposée par Christian Louboutin, qui associait à la fois la forme et la couleur pour se définir, n’était pas valide.
La marque hollandaise VanHaren estimait que la marque déposée par Christian Louboutin, qui associait à la fois la forme et la couleur pour se définir, n’était pas valide.
(Photo Licence C. C.)

Le cordonnier de luxe a remporté la bataille judiciaire qui l’opposait au fabricant de chaussures hollandais VanHaren, mardi. La Cour de justice de l’Union européenne a reconnu que la couleur rouge utilisée pour les semelles des escarpins français était protégée au même titre que leur forme.

L’affaire avait été ouverte en 2012 à La Haye par Christian Louboutin, qui accusait le fabricant de chaussures VanHaren de contrefaçon. La marque hollandaise avait en effet utilisé le rouge pour colorer les semelles de ses escarpins.

Cette décision copiait le concept qui a fait la renommée mondiale du cordonnier-créateur Louboutin. Mais VanHaren avait à l’époque remis en question la validité de la marque déposée par le français, qui associait à la fois la forme et la couleur pour se définir.

Après plusieurs années de tergiversation, la justice hollandaise avait alors demandé l’aide de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE). Au mois de février, l’avocat général de la CJUE semblait donner raison à VanHaren, arguant l’impossibilité de combiner couleur et forme pour définir une marque.

Mais les juges ont finalement statué en faveur de Christian Louboutin, qui garde, au moins à l’intérieur de l’Union européenne, l’exclusivité de ses semelles rouges.

La rédaction a choisi pour vous

Rupert Stadler, a été arrêté et placé en détention en Allemagne dans le cadre de l'enquête sur le dieselgate.

18 Juin 2018

Le PDG d’Audi – filiale de Volkswagen –, Rupert Stadler, a été arrêté et placé en détention en Allemagne dans le cadre de l’enquête sur le scandale des moteurs diesel truqués, a annoncé lundi le parquet de Munich, apprend-on de l’agence AFP.

18 Juin 2018

Le cabinet d’avocats Wildgen vient d’ouvrir une antenne londonienne pour se rapprocher de ses clients britanniques. Dans le contexte du Brexit, les questions restent nombreuses sur l’accès au continent.