Le Revis remplace le RMG

11 Juillet 2018 Par Jonas Mercier
Le nouveau régime permettra aussi à deux adultes du ménage de suivre une mesure de réinsertion professionnelle, ce qui n’est pas possible actuellement avec le RMG.
Le nouveau régime permettra aussi à deux adultes du ménage de suivre une mesure de réinsertion professionnelle, ce qui n’est pas possible actuellement avec le RMG.
(Photo: Maison moderne / archives)

La Chambre des députés a voté hier la création du revenu d’inclusion sociale (Revis), qui remplace le revenu minimum garanti (RMG). Portée par le gouvernement, cette mesure vise à encourager les bénéficiaires à reprendre plus rapidement le travail.

Un nouveau revenu minimum d’insertion va être mis en place au Luxembourg pour les quelque 20.000 personnes qui bénéficient pour l’instant de ce revenu minimum garanti (RMG). Le texte de loi validé hier par les députés prévoit «une meilleure réinsertion sociale et professionnelle».

Le Revis, pour revenu d’inclusion sociale, concernera d’un côté une allocation d’inclusion et de l’autre une allocation d’activation. La première sera de 701,19 euros par personnes, plus 701,19 euros pour les frais communs par ménage. Une troisième composante est également prévue en cas de présence d’un enfant.

La seconde allocation visera à récompenser toute occupation en introduisant «un nouveau mécanisme d’immunisation». En d’autres termes, 25% des revenus ne seront pas considérés dans la détermination du calcul du revenu d’inclusion sociale.

L’Adem davantage impliquée

Le nouveau régime permettra aussi à deux adultes du ménage de suivre une mesure de réinsertion professionnelle. «Dans le système actuel du RMG, seule une personne par ménage ne peut suivre qu’une mesure», rappelle un communiqué de la Chambre.

Enfin, il est prévu que l’Adem soit activement impliquée dans la réinsertion des bénéficiaires du Revis en devenant leur interlocuteur privilégié dans la recherche d’un emploi. C’est l’Agence qui définira le profil de la personne et décidera si elle peut être directement réinsérée sur le marché du travail ou doit passer par la case formation.

Les députés ont adopté une motion qui invite le gouvernement à dresser le bilan du nouveau dispositif au bout de trois ans.

La rédaction a choisi pour vous

Max Braun: «Mais les déclarations liées au financement du terrorisme prennent de plus en plus de poids au fur et à mesure des années.»

06:00

La lutte contre le financement du terrorisme prend un poids de plus en plus important pour la Cellule de renseignement financier, confrontée à un afflux massif de déclarations suspectant des transactions financières frauduleuses (+178,6% en un an).