Le rêve américain à portée de main

08 Juin 2018 Par France Clarinval
Les Américains autour de James Murphy.
(Photo: TIM)

Entre rock, punk, électro et club, LCD Soundsystem va faire vibrer le parvis de Neimënster ce samedi. 

James Murphy et LCD Soundsystem avaient déjà été programmés par l’Atelier, en 2010. Un concert mémorable, comme tous ceux du groupe, qui allie la puissance du rock à la dynamique de l’électro. Ce samedi, sur le parvis de Neimënster, ça promet d’être encore plus fameux.

Après avoir fait ses adieux à la scène en 2011 lors d’un show marathon de 4 heures, le leader du groupe a surpris son monde en reformant LCD Soundsystem il y a un peu plus de deux ans. L’album «American Dream» qui a suivi cette reformation est une pépite poisseuse à souhait, profonde, au grain vintage d’antiques synthétiseurs et boîtes à rythmes. Moins dansant que les précédents, ce quatrième opus n’en est pas moins puissant et très porté sur les guitares.

On y retrouve d’évidentes influences de David Bowie, non seulement dans le style musical mais aussi parce que ce disque est hanté par la mort et le temps qui file. Talking Heads et Alan Vega ne sont jamais loin non plus.

Le concert de ce week-end permettra au groupe de défendre cet album de la maturité, mais certainement aussi de rejouer ses titres iconiques comme ‘Daft Punk Is Playing at My House’, ‘I Can Change’ ou ‘Call the Police’.

Le 9 juin à 21h à Neimënster. Tickets sur www.atelier.lu

La rédaction a choisi pour vous

11:34

Récemment repris par l’Union des cafés de Paris et François Poitrinal, la brasserie La Lorraine, dans son nouvel écrin, a été inaugurée le 14 juin 2018. Les invités ont eu l’occasion de retrouver les classiques de la brasserie: des huitres, du poisson et du champagne. (Photos: Studion Photography)