Le Portugal va informer sur la double imposition

14 Novembre 2018 Par Nicolas Léonard
Ils sont nombreux à profiter de leur pension luxembourgeoise au Portugal.
Ils sont nombreux à profiter de leur pension luxembourgeoise au Portugal.
(Photo: Shutterstock)

De nombreux Portugais sont ou seront concernés par des problèmes de double imposition avec le Luxembourg. Des séances d’information auront lieu à partir de janvier afin de les informer.

Le secrétaire d’État des communautés du Portugal, José Luís Carneiro, l’a confirmé à Carlos Pereira, membre du bureau exécutif de l’OGBL: dès janvier, le Portugal organisera au Luxembourg des séances d’information relatives à la fiscalité et notamment à la double imposition. Le secrétaire d’État devrait d’ailleurs se déplacer prochainement au Luxembourg, accompagné de fonctionnaires de l’administration fiscale, pour en informer directement ses ressortissants.

Malgré une convention fiscale existant entre les deux pays, de nombreux pensionnés portugais se retrouvent en effet parfois englués dans des problèmes de double imposition une fois de retour au Portugal. 

Monsieur Carneiro a aussi annoncé qu’il allait sensibiliser les ministres concernés aux délais parfois très longs de l’administration portugaise pour répondre aux expatriés au Luxembourg lors de demandes de pension, d’allocations, de protection sociale... 

Rappelant que 120.000 Portugais vivaient au Luxembourg, l’OGBL a aussi plaidé pour que le gouvernement portugais s’oppose à la fermeture annoncée des agences luxembourgeoises de la Caixa Geral de Depósitos

La rédaction a choisi pour vous

Toutes ces actions, SOS Villages d’Enfants Monde Luxembourg a pu les concrétiser grâce aux dons de généreux donateurs, mais aussi au soutien de l’État luxembourgeois.

08:00

Autonomie des femmes et protection de l’enfance sont au cœur des programmes PACOPE développés en Afrique de l’Ouest par SOS Villages d’Enfants Monde. L’expert en renforcement économique du programme était en visite cette semaine à Luxembourg pour faire le point.

Anik Raskin est chargée de direction au Conseil national des femmes du Luxembourg.

14 Décembre 2018

La lutte contre toute forme de violence à l’égard des femmes tout comme l’individualisation de l’imposition des personnes physiques notamment, sont à l’agenda du nouveau gouvernement. Le Conseil national des femmes du Luxembourg s’en satisfait.

14 Décembre 2018

Élu début décembre à la tête du CSJ, Alex Donnersbach, 26 ans, assure vouloir poursuivre le renouveau du parti «dans un contexte inédit qui se traduira par un total de 10 années dans l’opposition». Avec l’ambition de revenir au pouvoir en 2023.