Le plan hospitalier adopté par la Chambre

08 Février 2018 Par Paperjam.lu
Plan hospitalier
Le plan hospitalier a notamment pour but d’utiliser de façon plus efficiente les ressources disponibles, tout en promouvant la qualité des soins dont bénéficient les patients.
(Photo: Licence C.C.)

Le projet de loi a été adopté ce mercredi par les seules voix de la majorité gouvernementale contre celles du CSV et de l’ADR, Déi Lénk s’étant abstenue.

Le projet de loi relatif aux établissements hospitaliers et à la planification hospitalière a été entériné ce mercredi après-midi par la chambre des députés. Il a été adopté par les voix de la majorité gouvernementale, contre celles du CSV et de l’ADR tandis que Déi Lénk s’est pour sa part abstenue.

Ce projet de loi établit notamment un nouveau plan hospitalier qui a comme objectif de faire progresser la coopération entre les différents prestataires de soins en milieu hospitalier afin d’utiliser d’une façon plus efficiente les ressources disponibles, tout en promouvant la qualité des soins dont bénéficient les patients en milieu hospitalier.

Adaptations nécessaires

À l’issue du vote, la ministre de la Santé, Lydia Mutsch, s’est réjouie de l’adoption de ce texte, indiquant que la nouvelle loi hospitalière «est une loi significative pour notre pays, nos patients, nos hôpitaux, le corps médical et le personnel soignant. Depuis le début des travaux, le patient a été au cœur de nos préoccupations», a-t-elle encore souligné.

Toujours selon Lydia Mutsch, «la nouvelle loi hospitalière apporte des adaptations nécessaires au secteur hospitalier, qui tiennent compte de l’évolution démographique de notre société, de l’état de santé des citoyens et des progrès médicaux et scientifiques». Cette loi entrera en vigueur le 1er mars prochain.

La rédaction a choisi pour vous

11 Juillet 2016

Les acteurs du système de santé ont procédé à leur traditionnel panorama des affaires en cours fin avril. Aucune nouvelle décision ne semble à attendre de la quadripartite d’automne alors que l’avant-projet de loi de planification hospitalière a dominé les débats.