Le mouvement des «gilets jaunes» continue

19 Novembre 2018 Par Ioanna Schimizzi
L’A4 a notamment été bloquée dans les deux sens dans le secteur de Sainte-Marie-aux-Chênes et au péage de Saint-Avold.
L’A4 a notamment été bloquée dans les deux sens dans le secteur de Sainte-Marie-aux-Chênes et au péage de Saint-Avold.
(Photo: Twitter / @sanef_autoroute)

La mobilisation a rassemblé, selon le gouvernement français, plus de 280.000 personnes samedi 17 novembre. Et des blocages sont toujours en cours en Lorraine. Le point sur la situation.

Des opérations escargot, des autoroutes coupées, des péages gratuits, des ronds-points infranchissables... L’opération des «gilets jaunes» samedi 17 novembre a tenu ses promesses dans toute la France, où plus de 280.000 personnes ont participé au mouvement, selon les autorités, et la Lorraine n’a pas échappé à cette vague de manifestations.

Plusieurs axes ont été impactés, notamment l’A4 en direction de Strasbourg, mais également vers Paris. L’A31 a aussi été touchée, et de nombreuses zones commerciales, comme la Zac d’Augny en périphérie de Metz, ont été totalement bloquées.

Le mouvement de protestation s’est poursuivi ce dimanche et plusieurs blocages étaient en cours ce lundi dans toute la Lorraine. Les quatre préfectures de la région ont fait le point sur la situation en milieu de matinée.

En Moselle, également, la situation était la suivante à 12h30:

Autoroute A31

  • A31: sortie 30A (Augny) est toujours fermée
  • Opération escargot en cours entre Féy et Lesménils en direction de Metz

Autoroute A4

  • Sainte-Marie-aux-Chênes: risque de ralentissements au niveau du péage
  • Péage de Boulay-Varize: barrières de péage levées 

Autoroute A320

  • Phalsbourg: barrage filtrant au niveau du rond-point de sortie de l’autoroute
  • Forbach: fermeture de la bretelle 42 

Autres accès routiers

  • Sainte-Marie-aux-Chênes: barrage filtrant au niveau de l’accès du Cora et au niveau du rond-point Point S
  • Saint-Avold: D603, barrage filtrant au niveau de l’accès du Cora
  • Moulins-lès-Metz: saturation au niveau du rond-point de l’Atlas
  • Zac d’Augny: barrage filtrant sur le rond-point de la Zac à hauteur du magasin But
  • Ennery-Garolor: barrage filtrant sur la D1
  • Forbach/Morbach: barrage filtrant au niveau du rond-point de Morsbach à hauteur du Buffalo Grill
  • Saint-Avold: barrage filtrant sur la D603
  • Longeville-lès-Saint-Avold: barrage filtrant sur la D910 en direction de Faulquemont
  • Hambach: sur la N61, circulation saturée entre Sarreguemines et Hambach

Déjà concerné ce week-end, le secteur de Longwy, et plus précisément le poste-frontière entre Mont-Saint-Martin et Aubange, était en proie à un blocage ce matin, comme le rapportent nos confrères du Républicain Lorrain. «L’autoroute est en effet coupée, dans le sens Belgique-France, depuis 7h. Les routiers à l’initiative de ce mouvement ont été rejoints par des gilets jaunes vers 9h.»

Une protestation générale

Le Républicain Lorrain annonçait en milieu de matinée que «le barrage est en train d’être levé… pour se réorganiser 50 mètres plus loin. En effet, pour l’heure, il se situe en Belgique. Les policiers belges ont donc demandé aux manifestants de faire entendre leurs revendications sur le territoire français…» Le mouvement avait déjà essaimé de l’autre côté de la frontière dès vendredi, où des dépôts de carburant étaient ciblés.

Signe que ce vaste mouvement de protestation, initialement axé sur la hausse des carburants, se transforme en une grogne générale contre le gouvernement français – des appels à la démission ont été lus ou entendus dans les rangs des gilets jaunes. Ces manifestants du Pays-Haut n’étant qu’à quelques centaines de mètres de la frontière luxembourgeoise, et de ses stations-essence où le litre de diesel est actuellement à 1,149 euros, contre 1,566 pour Longwy, soit une différence d’environ 36%.

La rédaction a choisi pour vous