Le Louvre Abu Dhabi prêt à ouvrir

07 Septembre 2017 Par Paperjam.lu

Conçu par Jean Nouvel, le «Louvre des sables», avec de prestigieuses collections, devrait permettre aux Émirats arabes unis d’accueillir de très nombreux amateurs d’art, cinq ans avant l’Exposition universelle de Dubaï.

Les autorités des Émirats arabes unis (EAU) ont officiellement annoncé ce mercredi l’ouverture le 11 novembre du musée du Louvre Abu Dhabi, également dénommé le «Louvre des sables».

Ce musée est le fruit d’un accord de coopération signé entre la France et les EAU en 2007 mais dont la réalisation n’a débuté qu’en 2013.

Le Louvre Abu Dhabi incarne la capacité de la France à rayonner dans le monde, grâce à ses musées et ses architectes stars tel que Jean Nouvel, qui a conçu ce musée, et celle des Émirats à ouvrir le premier grand musée universel dans le monde arabe.

Les œuvres qui y seront présentées seront dès lors consacrées à tous types de périodes, d’origines et de civilisations.

Le musée est situé sur l’île de Saadiyat, qui devrait également accueillir prochainement le musée national Sheikh Zayed – consacré à l’histoire des Émirats – et un Guggenheim dédié à l’art contemporain. Ces deux projets seront conduits par Norman Foster pour le premier, et Frank Gehry pour le second.

Après son inauguration, ce musée somptueux, dont le dôme plonge dans la mer, s’attend à accueillir des touristes du monde entier, à commencer par ceux du Golfe, de l’Inde et de la Chine.

Abu Dhabi est situé à une heure et demie de Dubaï, qui organisera l’exposition Universelle de 2020.

La rédaction a choisi pour vous

11 Juin 2018

Après un sommet du G7 tendu à La Malbaie, au Canada, sur fond de différends commerciaux entre les États-Unis et ses partenaires occidentaux, les dirigeants des États-Unis, de France, d’Allemagne, du Japon, du Royaume-Uni, d’Italie et du Canada étaient parvenus, sur le fil, à arracher un communiqué commun. Un texte finalement dénoncé par le président américain Donald Trump, via Twitter. Il a justifié sa réaction par les déclarations du Premier ministre canadien, Justin Trudeau, qui avait mis en évidence les importants droits de douane de son voisin nord-américain.

05 Juin 2018

Depuis le vote en faveur du Brexit en juin 2016, environ 250 emplois auraient déjà été créés par cette délocalisation (chiffres arrêtés au mois de janvier dernier), selon une publication du Statec. En effet, plus de 30 sociétés ont déjà concrétisé ou confirmé leur venue au Grand-Duché, majoritairement actives dans les domaines des assurances et de la gestion de fonds. C’est un nombre relativement élevé par rapport à d’autres pays de l’Union européenne: 18 en Irlande, 15 en Allemagne, 10 en France et 9 aux Pays-Bas, selon les données les plus récentes compilées par KPMG.