Le dossier Google poursuit sa route à Bissen

13 Août 2018 Par Paperjam.lu
La commune de Bissen fait tout pour que Google puisse s’implanter sur le terrain acquis fin 2017.
(Photo: Licence C. C.)

La commune de Bissen, où Google a acheté un vaste terrain, continue de croire à l’implantation d’un data center. Son bourgmestre, Jos Schummer, précise que le dossier suit son cours, même si la décision finale reviendra au géant de Mountain View.

Après avoir fait beaucoup de bruit au cours de l’année 2017, le projet de l’implantation de Google au Luxembourg ne semble plus intéresser grand monde. Lors du bilan économique dressé ce vendredi devant la presse pendant plus d’une heure, Étienne Schneider et Francine Closener n’ont d’ailleurs pas abordé le sujet avant la séance de questions/réponses.

Pourtant, selon le bourgmestre de Bissen, interrogé par L’essentiel, le projet de data center sur le terrain de 33 hectares acheté fin 2017 dans la commune reste bien d’actualité. «Contrairement aux rumeurs, le projet n’est pas à l’abandon, bien au contraire», insiste Jos Schummer sur lessentiel.lu.

Selon lui, 75% des démarches administratives ont déjà été accomplies, et il espère pouvoir fournir un dossier complet à la firme de Mountain View avant la fin de cette année.

Un vaste chantier

Mais tous les obstacles ne seront pas levés pour autant. Pour réaliser le centre de données imaginé par Google – un investissement d’environ un milliard d’euros –, il faudra en effet transformer des zones vertes en zones industrielles. «Les changements prévus au niveau du plan d’occupation des sols doivent être soumis aux citoyens de la commune», précise encore Jos Schummer.

La décision finale sera ensuite dans le camp de Google, qui a acheté d’autres terrains au Danemark, en Suède et aux Pays-Bas. Rien ne dit donc que le géant américain de l’internet lancera rapidement les travaux. Mais il prévoit toutefois l’implantation de plusieurs data centers en Europe, en plus de ceux qui sont déjà opérationnels en Irlande, en Finlande, aux Pays-Bas et en Belgique.

La rédaction a choisi pour vous

14 Janvier 2019

Selon le Statec, les prix des produits pétroliers ont affiché une diminution de 5,8% en décembre dernier. Une tendance à la baisse amorcée en novembre qui s’est traduite par une diminution de 12,3% sur le prix du mazout de chauffage, de 6,5% pour le diesel et de 6% pour l’essence. Le Statec relève toutefois que, malgré les baisses de ces deux derniers mois, les prix de l’or noir dans le panier de l’indice sont supérieurs de 5,5% par rapport à décembre 2017.

Bruno Colmant: «Aujourd’hui, le Royaume-Uni et les États-Unis, c’est-à-dire ceux qui ont promu le néolibéralisme et l’économie de marche universelle, se referment.»

13 Janvier 2019

Chaque semaine, Paperjam vous propose le regard d’un chef économiste d’une institution bancaire ou financière sur l’actualité des marchés et de l’économie. Aujourd’hui, Bruno Colmant, head of macro research chez Degroof Petercam Bruxelles, revient sur la notion de néolibéralisme.

François Villeroy de Galhau

11 Janvier 2019

Invité par The Bridge Forum Dialogue, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a fait le point jeudi soir à Luxembourg sur la politique de la Banque centrale européenne (BCE) et les perspectives de l’euro.