Le covoiturage associatif s’organise

13 Avril 2017 Par Frédéric Antzorn
CoVo
Pour la Touring Association Luxembourg (Tal), CoVo doit apporter une nouvelle dynamique à la mobilité au Luxembourg.
(Photo: DR)

Pour contribuer à optimiser les déplacements dans une démarche sociale et environnementale, la Touring Association Luxembourg (Tal) s’apprête à lancer une nouvelle plateforme associative de covoiturage réservée aussi bien aux résidents qu’aux frontaliers.

La Touring Association Luxembourg (Tal), une asbl basée à Remich, vient d’annoncer cette semaine la mise en ligne d’ici la fin du mois d’une plateforme de covoiturage associative sans but lucratif dénommée CoVo.

Après avoir lancé RoadApp l’an dernier – un assistant à la conduite développé spécialement pour le Grand-Duché sur le modèle du célèbre Coyote français –, la Tal compte cette fois apporter une nouvelle dynamique à la mobilité et, dit-elle, «assumer une responsabilité sociale et environnementale selon les principes du développement durable».

Réservé aussi bien aux résidents qu’aux frontaliers, ce service permettra de mettre en relation des conducteurs et des passagers, sur base de trajets et d’horaires proposés, qu’ils soient réguliers ou non.

La Tal ne souhaitant percevoir aucune rémunération sur ce service, il s’agira donc ensuite pour les personnes mises en rapport par la plateforme de s’entendre sur les modalités de leur covoiturage commun, qui pourra s’effectuer à titre gratuit ou sur la base d’une participation aux frais.

«Mais en aucun cas», note Pascal Berchem, président de la Tal, «le conducteur ne pourra réaliser de bénéfice, sans quoi il entrera dans le champ du transport rémunéré de personnes et sera dès lors assujetti à la souscription d’une assurance professionnelle et d’une autorisation de commerce spécifique».

En phase de test actuellement, la plateforme sera accessible sur internet d’ici la fin avril, puis via une application sur App Store et Google Play, qui sera proposée au cours du mois de mai.

La seule condition pour pouvoir profiter de CoVo sera de s’être préalablement affilié à l’association, pour un montant annuel de 39 euros.

La rédaction a choisi pour vous

17 Février 2016

La saturation du trafic entre Luxembourg et la France pousse les autorités à proposer de nouveaux concepts. L’élargissement de l’A31, mais aussi de l’A3, devrait amener à la création d’une voie réservée, aux heures de pointe, annonce mercredi François Bausch.

01 Juillet 2017

Le Luxembourg serait-il en passe de remporter plusieurs étapes d’une Grande boucle qui ne dit pas son nom? En cette période propice aux projets estivaux, le gouvernement savoure quelques succès sans pour autant… crier victoire. À l’instar des coureurs du Tour de France qui passeront par le Grand-Duché les 3 et 4 juillet, des victoires d’étape ne garantissent pas une présence sur le podium. Mais elles favorisent de bons classements.

Jean-Jacques Rommes (administrateur délégué de l’Union des entreprises luxembourgeoises) et Patrick Dury (président national du syndicat LCGB) échangent sans concession, mais avec respect, sur les grands dossiers sociaux du moment

30 Juin 2017

Alors que le Luxembourg connaît une croissance de son PIB plus que confortable, la situation sur le front de l’emploi n’en finit pas de préoccuper les observateurs. Patrons et syndicats se renvoient souvent la balle, mais dans le pur esprit du consensus à la luxembourgeoise. Ils savent aussi trouver des terrains d’entente et des intérêts convergents. Jean-Jacques Rommes (administrateur délégué de l’Union des entreprises luxembourgeoises) et Patrick Dury (président national du syndicat LCGB) échangent sans concession, mais avec respect, sur les grands dossiers sociaux du moment.