Le chocolat Génaveh poursuit sa route

03 Avril 2018 Par Jean-Michel Lalieu
Génaveh
La production se poursuit pour la marque de chocolat Génaveh à Steinfort.
(Photo: Mike Zenari / archives)

Le chocolat Génaveh reste bien dans les présentoirs. La faillite de Génaveh annoncée ce mardi est celle de l’ancienne société propriétaire. La nouvelle, La Luxembourgeoise du Chocolat, poursuit donc sa route, mais avec l’ancienne marque. D’où la confusion possible.

Amateurs de chocolat, soyez rassurés: la chocolaterie Génaveh est toujours debout et pas en faillite, comme vous auriez pu le croire à la lecture de notre dernière newsletter.

Si nous avons en effet annoncé Génaveh parmi les sociétés en faillite dans la rubrique ad hoc ce mardi à 16h, il ne s’agit pas de l’actuelle société qui gère la marque. Alexandra Kahn, aux commandes de la société qu’elle a rachetée il y a peu de temps, était d’ailleurs la première étonnée de l’information.

Contactée par Paperjam.lu, elle explique qu’il s’agit de l’ancienne société propriétaire de la chocolaterie, Génaveh SA, qui, elle, ne contrôlait plus aucune activité.

Une activité poursuivie «sans aucun problème»

«La société qui a racheté le fonds de commerce est La Luxembourgeoise du Chocolat, et l’activité se poursuit sans aucun problème. Nous avons simplement décidé de continuer avec la marque Génaveh», rassure-t-elle.

Une précision qui méritait d’être rapidement signalée pour éviter toute confusion.

La rédaction a choisi pour vous

Alexandra Kahn

07 Février 2018

Elle n’a que 26 ans, mais vient de reprendre la chocolaterie Génaveh. Alexandra Kahn déborde d’idées et d’ambitions pour ce petit joyau artisanal situé à Steinfort.

Marc Gross: «La Chambre des Métiers espère sensibiliser les autorités régionales à réfléchir sur le sujet et à se concerter tout en présentant à la Commission européenne le vécu quotidien sur le terrain.»

04 Octobre 2018

Le «détachement de travailleur» au Luxembourg et en Grande Région fera l’objet d’une conférence réunissant experts, chefs d’entreprise et responsables publics le 8 octobre prochain, à la Chambre des métiers. Marc Gross, directeur des Affaires sociales et européennes à la Chambre des métiers et secrétaire général des Chambres des métiers de la Grande Région (CICM), dresse le cadre.

Maurice Léonard devant «son» rayon chez un opticien de Luxembourg-ville.

29 Septembre 2018

Tous les mois, dans Paperjam, une personnalité influente du Grand-Duché se livre à notre interview «Argent comptant». Au tour ce mois-ci de Maurice Léonard, fondateur et PDG de Gold & Wood.