Le «château Louis XIV» un peu luxembourgeois

18 Décembre 2017 Par Paperjam.lu
Le château de Louveciennes est une réplique à l’échelle du château de Versailles.
(Photo: YouTube)

C’est via la société luxembourgeoise Prestigestate que la maison la plus chère du monde, située en région parisienne, a pu être rachetée par le prince héritier d’Arabie saoudite.

Depuis ce week-end, on sait qui se cache derrière l’achat, en 2015, de la «maison la plus chère du monde». On sait aussi que l’opération a pu se faire par l’intermédiaire d’une société luxembourgeoise.

Selon le New York Times, le château Louis XIV de Louveciennes (France) a été acquis pour 275 millions d’euros par Mohammed ben Salmane – «MBS» pour les intimes –, prince héritier d’Arabie saoudite et déjà très influent dans les décisions du pays.

Quant aux sociétés françaises qui gèrent ce château tout en extravagance, elles sont gérées par une société luxembourgeoise, Prestigestate, elle-même contrôlée par Eight Investment, une société contrôlée, selon le journal, par des membres de la famille royale saoudienne.

«Babiole»

Pour le New York Times, ce château, qui se veut une réplique sur 23 hectares du château de Versailles, ne serait qu’une «babiole» entre les mains de ce prince richissime. Sa société Eight Investment s’est en effet portée acquéreuse, en 2015, d’un yacht d’une valeur de 500 millions de dollars et d’un tableau de Léonard de Vinci, «Salvator Mundi», pour 450 millions de dollars.

Cherchant à renouer avec les fastes de la cour du Roi-Soleil, la nouvelle demeure de «MBS» offre aussi une salle de cinéma, un aquarium géant ou des fontaines contrôlées par smartphone. 

La rédaction a choisi pour vous

Immeuble Allegro au Kirchberg

12 Décembre 2018

Le gestionnaire d’actifs termine l’année avec une troisième acquisition immobilière. Après le siège d’Atoz au Findel et un nouvel immeuble à Bertrange, c’est Allegro au Kirchberg qui vient de passer dans son escarcelle.

04 Décembre 2018

Afin de vivre plus confortablement, les propriétaires de cette maison unifamiliale ont décidé d’aménager leurs combles, de les transformer en nouvel espace à vivre et d’y apporter une extension.