Le burn-out et sa prise en charge en tête du Top 10

31 Mars 2018 Par Paperjam.lu
burn-out
Le burn-out toucherait plus d’employés au Luxembourg, soit deux employés sur 10 au cours de leur carrière, un chiffre supérieur à la moyenne européenne.
(Photo: Licence C.C.)

En tête des articles les plus lus cette semaine, le burn-out et sa prise en charge en ambulatoire au Grand-Duché, grâce au programme Protea. S’ensuivent les changements au sein de Luxinnovation ainsi que la première partie de notre grande interview de Serge de Cillia, directeur général de l’Association des banques et banquiers Luxembourg (ABBL).

Voici les 10 articles les plus lus sur paperjam.lu du 26 au 30 mars 2018.

1. Le burn-out est pris en charge en ambulatoire: Le burn-out a fait l’objet d’une conférence vendredi au Kirchberg: le programme thérapeutique de l’épuisement émotionnel en ambulatoire (Protea) a été présenté, une prise en charge du Gesondheets Zentrum de la Fondation Hôpitaux Robert Schuman.

2. Double changement à la tête de LuxinnovationChangement à la présidence de l’agence nationale en charge du développement et de la promotion économique. Mario Grotz remplace Raymond Schadeck et le CEO, Jean-Paul Schuler, s’apprête à quitter ses fonctions.

3. Une jalousie qui prouve le succès de la Place: Le secteur bancaire est en pleine transition, mais le Luxembourg est sur la bonne voie, selon le directeur général de l’Association des banques et banquiers Luxembourg (ABBL) Serge de Cillia.

4. 48 milliards d’euros belges placés au Luxembourg: Une enquête des quotidiens Le Soir et De Tijd indique que 60 des 100 Belges les plus fortunés ont créé au moins une société au Grand-Duché. Ce qui représenterait un ensemble d’actifs de quelque 54 milliards d’euros qui échapperaient aux impôts en Belgique.

5. Nouveau directeur pour Codic Luxembourg: Vincent Beck a été nommé directeur général adjoint de Codic et assurera la direction de Codic Luxembourg.

6. e-Kenz, 10 ans qui en valent 50: La société de services informatiques a fêté lundi soir sa première décennie en présence du Grand-Duc héritier, ainsi que d’un parterre d’entrepreneurs luxembourgeois venus saluer le parcours d’une entreprise qui raconte «le développement économique du pays de ces 30 dernières années».

7. VW et le Luxembourg sous la loupe de Bruxelles: La Commission européenne aurait débuté une enquête pour savoir si un accord fiscal abusif a été passé entre le constructeur allemand et les autorités luxembourgeoises, dévoile Bloomberg. Il n’y aurait pas eu de favoritisme, rétorque un porte-parole de Volkswagen.

8. Des ressources humaines en masse à Moovijob: Du secteur industriel à la finance, en passant par la construction et l’informatique, le salon Moovijob a de nouveau fait le plein, vendredi, pour son édition 2018. Les besoins des employeurs se sont résumés à des profils classiques. Et les candidats étaient nombreux.

9. 542 millions d’euros pour l’hôpital du Sud: La ministre de la Santé, Lydia Mutsch, a présenté mardi matin à la Chambre l’avant-projet de loi sur le financement du futur «Südspidol». L’État en financera 80%, et la CNS 20%. Les travaux devraient débuter l’année prochaine, et l’ouverture est prévue pour 2023.

10. 50 millions de recettes grâce à l’amnistie fiscale: L’amnistie fiscale en vigueur entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2017 a rapporté «aux alentours» de 50 millions d’euros à l’État, apprenait-on ce lundi lors de la présentation du rapport annuel du ministère des Finances.

La rédaction a choisi pour vous

15:08

Réunis mercredi soir au Kinneksbond de Mamer, les représentants des six partis siégeant à la Chambre ont détaillé pendant 90 minutes – et dans la langue de Molière – leur programme pour l’avenir du Luxembourg, dans la perspective des élections législatives du 14 octobre. Retrouvez la soirée en images! (Photos: Maison Moderne)