«La professionnalisation répond aux besoins des éleveurs»

20 Octobre 2017 Par Paperajm.lu
Quentin Guerin et Pierre Schellekens, Lux Parage
«Contrairement à la plupart des intervenants du marché, le parage bovin est notre activité principale», expliquent Quentin Guerin et Pierre Schellekens, cogérants de Lux Parage.
(Photo: Lux Parage)

Dans le cadre de la 5e édition du Prix de l’innovation dans l’artisanat, qui sera remis le 23 novembre prochain par la Chambre des métiers, Paperjam s’intéresse aux profils et motivations des 12 entreprises finalistes. La série s’achève avec l’entreprise Lux Parage, sélectionnée dans la catégorie Internationalisation, Export.

Messieurs Guerin et Schellekens, en tant que cogérants, pouvez-vous nous décrire l’aspect innovateur de votre service, la pédicurie bovine?

«Nous nous sommes spécialisés dans le parage bovin et en avons fait notre activité principale, alors que la plupart des intervenants du marché réalisent cette activité en complément d’une autre. Cela nous permet de répondre aux attentes de nos clients avec une plus grande efficience et régularité.

Quels en sont les premiers retours sur investissement?

«L’acquisition d’un second ensemble de parage tracté permet de renforcer nos capacités à trainer des troupeaux importants, tout en réduisant la période d’indisponibilité du troupeau et de l’éleveur.

Plus généralement, comment voyez-vous l’innovation dans votre entreprise?

«La professionnalisation que nous avons développée permet de répondre plus efficacement aux besoins des éleveurs. La cage a été conçue pour réduire le stress de l’animal et rendre le travail du pareur plus efficace et rapide.»

L’innovation

Contrairement à ses voisins, le Luxembourg reconnaît la qualification professionnelle de pareur bovin comme sous-catégorie de maréchal-ferrant, ce qui prévient de nombreux dégâts dans les troupeaux. Lux Parage fait reconnaître les diplômes de ses pareurs bovins et justifie de la qualification professionnelle de son activité sur l’ensemble de la Grande Région.

Déjà propriétaire d’un ensemble roulant composé d’un véhicule et d’une cage de parage tractée, Lux Parage vient de se porter acquéreur d’un deuxième ensemble roulant et disposera ainsi d’une équipe de deux pareurs bovins, permettant d’accroître la capacité de réalisation des travaux de parage d’une journée de traite à l’autre.

L’entreprise

Nom: Lux Parage

Produit sélectionné: pédicurie pour bovins

Secteur: mécanique/agriculture (élevage bovin)

Localisation: Dudelange

Date de création: 2015

Chiffre d’affaires: 120.000 euros

Nombre d’employés: 2

Le Prix de l’innovation dans l’artisanat, organisé par la Chambre des métiers, vise à encourager les chefs d’entreprise et les incite à adopter une stratégie basée sur l’innovation, afin de garantir leur compétitivité au niveau national et sur les marchés étrangers.

La rédaction a choisi pour vous

Jeanette et Hermann Spanier, de Gerüstbau Spanier & Wiedemann

19 Octobre 2017

Dans le cadre de la 5e édition du Prix de l’innovation dans l’artisanat, qui sera remis le 23 novembre prochain par la Chambre des métiers, Paperjam s’intéresse aux profils et motivations des 12 entreprises finalistes. La série continue avec l’entreprise Gerüstbau Spanier & Wiedemann, sélectionnée dans la catégorie Processus, Système de production.

03 Octobre 2017

Dans le cadre de la 5e édition du Prix de l’innovation dans l’artisanat, qui sera remis le 23 novembre prochain, Paperjam s’intéresse aux profils et motivations des 12 entreprises finalistes, à travers une série d’interviews et de courts descriptifs des produits sélectionnés.

Tom Oberweis

06 Décembre 2017

Suite de notre rencontre avec Tom Oberweis, administrateur-directeur – en duo avec son frère – de l’entreprise familiale Oberweis, qui a aussi pris en juin la présidence de la Chambre des métiers. Une volonté de défendre et promouvoir les différentes facettes de l’artisanat, en partageant son savoir, et de convaincre les jeunes de son attrait.