La Place toujours plus prospère

17 Mai 2017 Par Paperjam.lu
Kirchberg, Luxembourg
La valeur des actifs gérés depuis le Grand-Duché aurait atteint les 3.771,2 milliards au 31 décembre 2016, contre 3.551,1 milliards d’euros un an plus tôt, selon l’agence britannique.
(Photo: Cayambe)

Une étude de l’agence Monterey Insight publiée en début de semaine révèle que l’industrie luxembourgeoise des fonds d’investissement a connu une hausse de 6% en 2016, selon nos confrères du Wort.

Rectificatif: Selon les calculs de Paperjam, et contrairement à ce qui a été repris sur le Wort, l’augmentation des actifs gérés au Luxembourg est bien de 6% pour l'année 2016, et non pas de 3% comme précédemment écrit. Ces résultats confirment d'ailleurs les chiffres de la CSSF, publiés en mars.

Après des résultats exceptionnels dans le secteur bancaire, détaillés le mois dernier par la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF), 2016 semble avoir été une année tout aussi performante pour les fonds luxembourgeois.

La valeur des actifs gérés depuis le Grand-Duché aurait en effet atteint les 3.771,2 milliards d’euros au 31 décembre 2016, contre 3.551,1 milliards d’euros un an plus tôt, selon l’agence britannique.

State Street Luxembourg, filiale de la banque américaine du même nom, se taille la plus grosse part du gâteau avec 703,2 milliards de dollars sous administration. Elle est suivie par deux autres groupes américains: JP Morgan (548,8 milliards de dollars) et BNY Mellon (304,5 milliards de dollars).

Et c’est une banque française qui suit ce trio de tête. BNP Paribas gérerait en effet 285,6 milliards de dollars depuis le Luxembourg, toujours selon le rapport de Monterey Insight, cité par le Wort.

PwC champion dans sa catégorie

Au chapitre des banques dépositaires, c’est JP Morgan (761,7 milliards de dollars), State Street (704,7) et Brown Brothers Harriman qui sont les plus gros acteurs du marché. Enfin, c’est de nouveau State Street Luxembourg que l’on retrouve en première place du classement des principaux agents de transfert.

Avec 555,8 milliards de dollars d’actifs répartis dans 1.503 fonds, elle devance RBC Investor Services (489,5 milliards de dollars) et JP Morgan (382,5 milliards de dollars).

Du côté des auditeurs, c’est PwC qui tient la tête du classement avec 5.878 sous-fonds audités en 2016, devant KPMG et Deloitte. Alors qu’Arendt & Medernach est le premier cabinet en termes de conseil juridique avec 3.788 sous-fonds conseillés, devant Elvinger Hoss (3.346).

Enfin, JP Morgan est le principal initiateur de fonds (294,6 milliards de dollars) devant Deutsche Asset Management (176,5 milliards de dollars) et BlackRock Financial Management (145,5 milliards de dollars).

À noter que la Place compte un peu moins de 14.500 fonds actifs.

La rédaction a choisi pour vous

CSSF

01 Septembre 2017

I. Situation globale

Au 31 juillet 2017, le patrimoine global net des organismes de placement collectif, comprenant les OPC soumis à la Loi de 2010, les fonds d’investissement spécialisés et les SICAR, s’est élevé à EUR 3.957,581 milliards contre EUR 3.943,598 milliards au 30 juin 2017, soit une augmentation de 0,35% sur un mois. Considéré sur la période des douze derniers mois écoulés, le volume des actifs nets est en augmentation de 9,84%.

CSSF

17 Août 2017

Au 30 juin 2017, le patrimoine global net des organismes de placement collectif, comprenant les OPC soumis à la loi de 2010, les fonds d’investissement spécialisés et les sicar, s’est élevé à EUR 3.943,598 milliards, contre EUR 3.956,366 milliards au 31 mai 2017, soit une diminution de 0,32% sur un mois. Considéré sur la période des 12 derniers mois écoulés, le volume des actifs nets est en augmentation de 12,70%.