La liaison directe Luxembourg-Moscou bat de l’aile

25 Septembre 2018 Par Jean-Michel Hennebert
La dernière fois qu’un avion de la compagnie russe Aeroflot a quitté le Findel remonte à janvier 2002.
(Photo: Shutterstock )

Évoquée au début 2018 par le ministère de l’Économie, l’idée de rétablir la desserte sans escale entre les deux capitales ne devrait pas voir le jour dans l’immédiat. L’accord récemment signé ne prévoit en effet qu’une amélioration du texte existant depuis 1997.

Serpent de mer évoqué depuis 2012, la possibilité de se rendre à Moscou depuis le Findel sans passer par Francfort, Zurich ou Vienne avait refait surface début 2018, lors d’une visite d’Étienne Schneider (LSAP) en Russie. Responsables luxembourgeois et russe avaient alors évoqué «la possibilité» de rétablir cette liaison directe qui «répondrait non seulement aux besoins de bon nombre d’entreprises luxembourgeoises actives en Russie et vice-versa, mais aurait également un impact positif en matière de tourisme dans les deux sens». Plusieurs vols hebdomadaires, assurés par Luxair et Aeroflot, avaient alors été évoqués.

Sauf que sept mois plus tard, aucune avancée tangible dans ce dossier n’est à signaler. Selon nos confrères du Luxemburger Wort, le «memorandum of understanding» signé entre autorités russe et luxembourgeoise ne prévoit qu’une amélioration d’un précédent accord daté de 1997. Texte qui évoque le nombre de vols et les aéroports qui pourraient être desservis. Selon Frank Kraus, directeur des affaires administratives de la Direction de l’aviation civile, cité par nos confrères, le contenu de l’accord signé début 2018 «est confidentiel», même si les éléments qui y sont présents «posent les bases légales à une future offre commerciale, mais après, c’est aux compagnies de s’en emparer ou pas, d’effectuer leurs calculs de rentabilité».

Interrogé par Paperjam en février dernier à ce sujet, Adrien Ney, CEO de Luxair, était resté discret sur les suites concrètes à donner à cette idée, puisqu’il précisait seulement estimer «que [cette liaison] serait une bonne chose si celle-ci devait voir le jour». Selon les informations de Jean-Claude Knebeler, ambassadeur de Luxembourg à Moscou, cité par le Luxemburger Wort, seuls 12 Luxembourgeois sont actuellement enregistrés auprès des services consulaires grand-ducaux en Russie. Le dernier vol depuis le Findel d’un avion d’Aeroflot remonte à la fin du mois de janvier 2002.

La rédaction a choisi pour vous

New space

15 Février 2018

Tout comme la Chine, les Émirats arabes unis ou le Portugal, la Fédération de Russie a signé, mercredi, un accord de coopération scientifique «dans le domaine de l’espace» avec le Luxembourg. La mise en place d’une ligne aérienne entre les deux capitales a été évoquée.

16 Décembre 2018

L’année 2018 ne se termine pas aussi bien qu’elle a commencé en zone euro. Dans sa chronique de cette semaine, Philippe Ledent, senior economist chez ING Belux, met en exergue l’indice PMI de décembre, qui affiche le pessimisme des directeurs d’achats.