La Chambre des communes valide des élections anticipées

20 Avril 2017 Par Paperjam.lu
Theresa May
La Première ministre Theresa May souhaite conforter sa majorité au Parlement pour mieux négocier le Brexit.
(Photo: DR)

Comme proposé par la Première ministre Theresa May, suivie ce mercredi par le Parlement, des élections législatives anticipées auront lieu au Royaume-Uni le 8 juin. Sur fond de Brexit.

Le Parlement britannique a voté ce mercredi à une très large majorité la tenue d’élections anticipées au Royaume-Uni qui auront lieu le 8 juin prochain, comme l'avait proposé avant-hier la Première ministre Theresa May.

Lors du débat qui a précédé ce vote, Theresa May a réaffirmé qu’elle souhaitait à travers ces élections affermir sa position dans le but de mieux négocier le Brexit.

Jeremy Corbyn, le chef du parti travailliste, a lui déjà déclaré vouloir empêcher la Première ministre d’utiliser le Brexit pour faire du Royaume-Uni un «paradis fiscal», tandis que la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a elle assuré vouloir «forger une alliance progressiste» pour faire échec à Theresa May lors de ces législatives.

Mais en convoquant ce scrutin, la Première ministre espère au contraire renforcer sa majorité, certains sondages lui accordant une centaine de sièges supplémentaires.

Si elle parvenait à ses fins, elle resterait en poste jusqu’en 2022, soit durant et au-delà de toute la période de négociations en vue de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

La rédaction a choisi pour vous

04 Avril 2017

Présent mardi au Luxembourg pour la deuxième fois en six mois, Michel Barnier, négociateur en chef européen pour la sortie du Royaume-Uni de l’UE, a dressé les grandes lignes de son action qui devrait réellement débuter «à la fin du mois de mai».