La BCEE consolide ses bases

30 Mars 2018 Par Jean-Michel Lalieu
Bon bulletin pour Françoise Thoma pour son premier exercice complet à la tête de la banque étatique.
(Photo: Patrick Galbats / archives)

La Banque et caisse d’épargne de l’État a bien digéré l’exercice 2017. Elle affiche une très légère progression du bénéfice, mais renforce ses fonds propres et ses projets stratégiques.

Comme la Bil, ce jeudi, ou Raiffeisen, un peu plus tôt dans le mois, la Banque et caisse d’épargne de l’État a publié vendredi des résultats favorables pour l’exercice 2017. Même si, au final, le bénéfice net n’augmente que de 0,1% à 240,8 millions d’euros (240,5 millions fin 2016).

La banque note que l’encours des prêts et créances à la clientèle a progressé de 5,5% en un an. Près de 5.000 clients ont notamment contracté un crédit logement, dont un nombre croissant à taux fixe.

Bénéfices destinés à renforcer les fonds propres

Le volume des dépôts a aussi gonflé de 12%, en raison, précise la BCEE, de la hausse des dépôts des secteurs tant privé que public. Par contre, la marge d’intérêt se réduit de 0,6% en raison du contexte des taux bas, voire négatifs. «Ils réduisent les opportunités de placement et de transformation d’échéances malgré la hausse du volume d’activité.»

La banque précise encore que les bénéfices serviront à renforcer les fonds propres. De quoi consolider les bases de l’institution publique qui affichait, au 31 décembre 2017, un ratio de fonds propres de base CET 1 à 18,3% contre 17,7% un an plus tôt. 40 millions d’euros seront quand même versés à l’État actionnaire.

«Franc succès» pour Speedinvest

Au niveau des frais, la BCEE note encore dans son communiqué une augmentation de 5,5%. Elle l’explique par des investissements dans des projets stratégiques, la prise en service du bâtiment situé au 19, avenue de la Liberté (l’ancien château Arbed), la réglementation croissante et les frais de personnel.

Enfin, la Spuerkeess, qui a lancé son robot-conseiller Speedinvest il y a quelques mois, indique qu’il a remporté «un franc succès» auprès de la clientèle. 

La rédaction a choisi pour vous

BCEE

05 Avril 2017

La Spuerkeess affiche, pour l’exercice 2016, une hausse de son bénéfice net de 4,5%, dans un environnement toujours compliqué pour les banques. Mais certains indicateurs montrent un tassement comparé aux années précédentes.