La barre des 100.000 frontaliers français franchie

24 Septembre 2018 Par Paperjam.lu
Statec, état du marché du travail
Le nombre de frontaliers français dépasse ceux des frontaliers belges et allemands cumulés.
(Photo: archives paperJam)

Le Statec a fait part ce lundi d’une hausse globale du nombre de salariés de 3,9% sur un an. Le nombre de frontaliers augmente quant à lui de 4,8% sur un an, dont 100.299 Français.

Les chiffres publiés ce lundi par le Statec sur l’emploi salarié au Luxembourg laissent apparaître à la fois la bonne tenue de l’économie ainsi que la nécessité soutenue de recourir à une main-d’œuvre frontalière. 

Une hausse de 1% du nombre de salariés a été observée au deuxième trimestre 2018, comparativement aux trois premiers mois de l’année. 229.888 personnes sont salariées au Luxembourg, ce qui représente une augmentation de 3,9% sur 12 mois.

«Cette hausse au deuxième trimestre est due aux créations d’emplois dans les services d’information et de communication, ainsi que dans les activités spécialisées et les services de soutien», précise le Statec. 

Parmi l’ensemble des salariés (422.010), le nombre de frontaliers a augmenté plus vite (+4,8%) en un an que celui des salariés résidents (+3,2%). 

Alors que le seuil des 190.000 frontaliers vient d’être dépassé (192.121), celui des 100.000 Français qui franchissent la frontière pour un emploi au Luxembourg l’est aussi.

Au deuxième trimestre 2018, le nombre de frontaliers français salariés s’élevait à 100.299 personnes, contre 46.035 Belges et 45.787 Allemands.

La rédaction a choisi pour vous

Pour les trois élus frontaliers, la mobilité sera l’un des principaux enjeux du futur gouvernement luxembourgeois.

24 Septembre 2018

Alors que la campagne électorale pour les législatives du 14 octobre bat son plein, les maires et bourgmestre de Thionville, Villerupt et Arlon émettent quelques idées qu’ils aimeraient voir développées par le futur gouvernement.

François Bausch a répété son idée de tram rapide entre Luxembourg et Esch-Belval.

11 Septembre 2018

Une dirigeante d’entreprise belge, un ancien secrétaire d’État français et un ministre luxembourgeois. La Fondation Idea a réuni ce mardi Michèle Detaille, Christian Eckert et François Bausch pour un débat sur la Grande Région. Un sujet qui a intéressé de nombreux élus et acteurs de part et d’autre de la frontière.

25 Juin 2018

La croissance grand-ducale doit attirer des dizaines de milliers de nouveaux salariés non résidents d’ici 2035, selon les prévisions du Statec. Dont 70% de Lorrains, selon l’Agence d’urbanisme et de développement durable Lorraine Nord, qui «tire la sonnette d’alarme».