Juncker s’amuse du pas de danse de May

09 Octobre 2018 Par Paperjam.lu

Le président de la Commission européenne s’est fendu, lundi, d’une subtile référence à la Première ministre britannique, lors d’une conférence de presse. Un clin d’œil qui fait beaucoup parler.

Intervenant à l’occasion de la session plénière du Comité européen des régions, lundi, Jean-Claude Juncker a une nouvelle fois surpris. Jugeant que la musique d’introduction à son discours était un peu trop longue, ce dernier s’est alors mis à balancer ses épaules dans un mouvement qui n’est pas sans rappeler celui de Theresa May, quelques jours plus tôt, lors du congrès du parti conservateur.

Ce qui n’a pas échappé aux journalistes, notamment britanniques, qui ont aisément fait le parallèle. Selon un porte-parole du président de la Commission, cité par Reuters, cette attitude n’était «dirigée contre personne», le Luxembourgeois ayant «un grand respect» pour Theresa May.

Alors que de nombreux dirigeants politiques ont noté les tensions entre les camps britannique et européen, Juncker a déclaré le mois dernier que l’UE et le Royaume-Uni étaient «comme deux hérissons qui s’aiment... Quand deux hérissons s’embrassent, ils doivent faire attention à ne pas se faire griffer».

La rédaction a choisi pour vous

Xavier Bettel a détaillé durant une heure les axes majeurs du travail de sa coalition.

17:45

Le Premier ministre, Xavier Bettel (DP), a présenté aux députés sa déclaration de politique générale. Durant une heure, il a déroulé les principales ambitions de la coalition DP-LSAP-Déi Gréng, qui forme Gambia 2.

15:58

Le Premier ministre, Xavier Bettel, a livré ce mardi sa déclaration gouvernementale. Un discours rappelant les priorités du deuxième gouvernement DP-LSAP-Déi Gréng, de la préservation du cadre de vie au maintien de la compétitivité de l’économie du pays et à sa modernisation.

Une déclaration qui sera analysée dans les prochaines heures par la majorité, et surtout l’opposition, avant les débats organisés mercredi sur le sujet.