Jos Hilger s’est éteint à 86 ans

06 Août 2018 Par Paperjam.lu
Jos Hilger, directeur honoraire du groupe Lalux et président d’honneur de la Fondation Follereau, s’est éteint à l’âge de 87 ans.
(Photo: Fondation Follereau)

Le directeur honoraire du groupe Lalux et président d’honneur de la Fondation Follereau depuis 2011 est décédé en fin de semaine dernière, annonce ce lundi sa famille.

Pionnier de la création d’un réseau d’associations de lutte contre la lèpre, Jos Hilger est mort, vendredi, à l’âge de 86 ans. Présenté comme «le fils spirituel de Raoul Follereau», il était membre du conseil d’administration de la Fondation Follereau depuis 1966, avant d’en devenir président entre 1976 et 2011. Jos Hilger avait alors cédé sa place à son fils Jean. Une fonction que ce dernier, CIO de la BCEE et responsable du Digital Banking and Fintech Innovation Cluster à l’ABBL, remplit en soutenant une trentaine de projets par an, répartis dans neuf pays africains.

Outre ses activités humanitaires, Jos Hilger était également directeur honoraire du groupe Lalux, groupe dans lequel il a évolué entre les années 1960 et 2015, année de son départ du conseil d’administration après 18 années passées en son sein. Responsable des fonctions de support du groupe, puis chef du personnel, Jos Hilger a également occupé les fonctions de responsable de la communication et du marketing. «C’est à lui que l’on doit l’adoption de la couleur orange et du sigle qui sont toujours les nôtres», détaille à Paperjam.lu Pit Hentgen, président du groupe.

Homme engagé, Jos Hilger était également impliqué dans la gestion des fabriques d’église, puisque président d’honneur de celle de la cathédrale Notre-Dame. «Il a joué un rôle dans le développement de notre relation avec l’Archevêché», souligne Pit Hentgen, également président du conseil d’administration de Lafayette SA, société en charge de la gestion du patrimoine immobilier de l’Église luxembourgeoise. Ce dernier est par ailleurs cousin de François Pauly, membre du conseil d’administration du groupe Saint-Paul, mais aussi beau-frère de Paul Peckels, directeur général de la maison d’édition.

La rédaction a choisi pour vous

L’abattement mobilité durable introduit par le gouvernement concerne également l’achat d’une voiture électrique neuve.

14 Août 2018

Plus d’un millier de résidents ont bénéficié de l’Abattement pour mobilité durable de 300 euros pour s’acheter un vélo avec ou sans assistance électrique l’année dernière. Introduit en janvier 2017, lors de la réforme fiscale, cette mesure fera l’objet d’une analyse plus approfondie dans les mois à venir.