«Je suis fière de la modernisation du pays»

07 Décembre 2017 Par Paperjam.lu
Michèle Detaille
Michèle Detaille, CEO de No-Nail Boxes: «Je suis aussi très fière quand je vois le nombre de bénévoles résidents engagés dans des actions sociales locales ou internationales.»
(Photo: Mike Zenari/archives)

À quelques jours de la grande soirée #CelebratingLuxembourg mettant à l’honneur les ambassadeurs du pays, leur présentation se poursuit. Michèle Detaille, CEO de No-Nail Boxes, partage sa vision du pays.

Madame Detaille, votre travail contribue ou a contribué au rayonnement à l’international du Luxembourg. Quand en avez-vous pris conscience pour la première fois?

«J’en ai pris conscience la première fois au début des années 2000, lorsque je suis devenue membre du comité de direction national du syndicat des emballeurs et logisticiens français. J’y ai siégé comme première femme et premier chef d’entreprise étranger. Je me suis rendu compte que beaucoup de nos voisins ne connaissent pas le côté industriel du Luxembourg. Quand je leur ai offert une bouteille ‘Domaine Clos des Rochers, ils ont découvert avec plaisir le vignoble luxembourgeois. Lorsque nous recevons dans notre site de production à Wiltz des clients venus de Chine, de Colombie, du Japon ou des États-Unis, nous avons aussi l’occasion de faire rayonner le pays.

Comment se positionne votre secteur à l’international? Peut-on parler d’un secteur industriel typiquement luxembourgeois?

«Notre groupe Alipa est actif dans l’emballage et le levage industriel haut de gamme. C’est un secteur confidentiel dans lequel la qualité du travail et la proximité avec le client sont très importantes. Notre situation à Luxembourg, au cœur de l’Europe, nous permet de rayonner à l’international: nous exportons plus de 90% de notre chiffre d’affaires et somme présents dans 97 pays. La multiculturalité du Luxembourg nous aide à recruter du personnel ouvert sur le monde.


Luxembourg est un pays... fiable, dynamique et ouvert. Reconnaissez-vous Luxembourg dans ces mots clés retenus par le gouvernement?

«Oui oui, tout à fait. Le gouvernement et l’administration sont fiables, ce qui permet aux entreprises de se développer dans un système économique où la stabilité juridique et fiscale est une réalité. Dynamique, le pays l’est aussi par la créativité, l’imagination et la capacité à agir dont il fait preuve. Pour ne citer que quelques exemples: le développement du secteur IT et des infrastructures qui lui sont nécessaires, la promotion des start-up, le projet Space Mining, la réactivité par rapport aux problèmes des frontaliers, la diversité des moyens de déplacement (tram, ascenseur, funiculaire, Vél'oH!, Carloh… ) mise en place dans la capitale.

Ouvert, le pays l’est par la place qu’il donne aux non-Luxembourgeois dans l’économie et ses postes de décision. Bien sûr, comme dans toute communauté, il y a des esprits bornés qui prônent le repli sur soi, mais heureusement, ils ne sont pas trop nombreux ici. Je suis toujours épatée par la double ou triple culture de mes amis luxembourgeois qui connaissent aussi bien les auteurs français que les musiciens allemands et qui ont une capacité d’expression tellement juste dans plusieurs langues.

Que vous disent vos interlocuteurs à l’étranger sur le Luxembourg?

«Tout le monde ne connait pas le Luxembourg, pas encore! Pour ceux qui connaissent pour y être passés ou y avoir un peu vécu, ils gardent tous un bon souvenir souvent lié à la gastronomie, à la beauté des paysages et à la surprise que constituent la vieille ville et sa forteresse. Ceux qui ne sont pas encore venus ont en tête un centre financier un peu froid.

Celebrating Luxembourg

Et qu’est-ce que vous leur répondez pour leur donner envie de visiter le Luxembourg?

«Non seulement je leur donne envie de visiter, mais je les incite à venir y travailler et y habiter! À mon tableau de chasse cette année: un jeune ingénieur informaticien arraché à la Silicon Valley pour s’établir au moins pour quelques années dans la Start-up Nation. Il trouve que le climat n’est pas terrible.... Un jeune et brillant juriste mexicain, amoureux d’une Européenne; un couple de quadras français avec enfant qui est ravi de la diversité du pays.

Aux jeunes, je dis qu’il y a des colocs sympas, des bars à cocktails qui regorgent de juniors venus du monde entier, la Rockhal et l’Atelier, qu’ils pourront faire de l’escalade, du yoga, qu’il y a des salles de fitness et des itinéraires de jogging, qu’ils trouveront chez Nyuko et ailleurs de jeunes startupers qui leur ressemblent. Au juriste, je dis que l’anglais et l’espagnol sont des langues qui permettent de faire carrière ici, car la clientèle est internationale. Aux parents, je dis que le pays est sûr et confortable, que la politique d’accueil pour les enfants est très développée et que la Philharmonie a un programme de concerts remarquable.

Quand étiez-vous particulièrement fière du Luxembourg?

«Je suis particulièrement fière de la modernisation du pays qui a été initiée par le gouvernement Bettel. Le pays est sorti de la zone d’ombre du monde financier. Le Luxembourg a un triple A. Des réformes sociétales ont été engagées: mariage homosexuel, adaptation des congés parentaux pour permettre aux femmes et aux hommes de travailler efficacement tout en prenant soin de leurs enfants...

Je suis aussi très fière quand je vois le nombre de bénévoles résidents engagés dans des actions sociales locales ou internationales. J’ai souvent l’impression d’être plus fière de leur pays que les Luxembourgeois eux-mêmes, car si je leur trouve un défaut, c’est qu’ils sont trop modestes et n’osent pas mettre assez en avant la magnifique réussite de leur pays qui est aussi celui où j’aime vivre.»

L’aventure #CelebratingLuxembourg continue sur celebratingluxembourg.com pour découvrir toutes les personnalités.

La grande soirée #CelebratingLuxembourg se déroule le 13 décembre à la Rockhal: infos et réservations en ligne.

La rédaction a choisi pour vous

04 Juillet 2017

Dérivé de la devise nationale, le slogan «Mir wëlle weise wie mir sinn» («Nous voulons montrer qui nous sommes») donne le ton de lannée 2017 durant laquelle Maison Moderne a choisi de présenter les «ambassadeurs» de la marque Luxembourg à létranger.

Politique, culture, sport, mode, architecture, recherche, humanitaire... le Luxembourg compte de nombreux champions et autant de success stories écrites à lencre de la passion.

Gerard Lopez

05 Décembre 2017

Maison Moderne a choisi de placer l’année 2017 sous le signe de #CelebratingLuxembourg pour mettre en lumière celles et ceux qui contribuent au rayonnement du pays à l’étranger. La série se poursuit avec l’homme d’affaires Gerard Lopez.

Olivier Toth Rockhal

30 Novembre 2017

Maison Moderne a choisi de placer l’année 2017 sous le signe de #CelebratingLuxembourg pour mettre en lumière celles et ceux qui contribuent au rayonnement du pays à l’étranger. Aujourd’hui, place aux impressions d’Olivier Toth, CEO de la Rockhal – phare culturel du Grand-Duché – depuis sa création en 2005.