Hipsters & prosumers, skaï & formica

10 Janvier 2019 Par d'Lëtzebuerger Land
Couverture du Land
Les journalistes du Land se sont aussi penchés sur les organismes catholiques.
(Photo: d'Lëtzebuerger Land)

Chaque semaine, Paperjam.lu vous propose de découvrir les grands dossiers qui font la une du Lëtzebuerger Land. Cette semaine, le Land revient sur le marché de l’occasion et en particulier des magasins de récupération.

L’homme a les cheveux gris, des mains d’ouvrier, un corps marqué par le travail. Il ouvre toutes les portes des grandes armoires, les vaisselières, les placards, les meubles de bureau, vérifie les charnières, les tiroirs. Elles ne valent que quelques dizaines d’euros pièce, même celles en chêne massif. Une dame plus vraiment jeune a plusieurs sacs Valorlux pleins de couvertures et de vêtements, pour passer l’hiver. Cela ne lui coûtera que quelques euros aussi.

Ce mardi après-midi est on ne peut plus banal au magasin Nei Aarbecht à Helmdange, des gens peu fortunés venant s’équiper pour pas cher dans un magasin de récupération. Dans une société d’abondance comme le Luxembourg, où les gens croient nécessaire de remplacer leur cuisine intégrée après 10 ans et de refaire le salon de fond en comble par la même occasion, l’état des meubles de récupération est excellent. Le géant de la seconde main Troc International, avec 115 magasins en France, Belgique, Suisse ou Espagne, est présent depuis longtemps au Luxembourg, de nouvelles initiatives ont récemment vu le jour dans le design vintage.

Séparation en bons termes de l’Église et de l’État

«Les fabriques d’église n’ont pas dormi», assura le président du conseil d’administration du Kierchefong, Norbert Haupert (CSV), sur Radio 100,7. Peut-être qu’il pensa aux subventions publiques pour réaliser des logements sociaux. Car contrairement au Fonds du logement ou à la Société nationale des habitations à bon marché, les fabriques d’église ne sont pas forcées à demander des loyers sociaux et peuvent vendre leurs immeubles après 20 ans aux prix du marché. Avec ce cadeau du législateur, les organismes catholiques peuvent financer aux dépens des locataires modestes l’appareil ecclésiastique et l’éducation religieuse.

L’usine face à l’invasion des barbares

Il y a 100 ans, la république fut avortée. Mais la république sociale ne fut pas morte. Les conseils ouvriers étaient une expérience unique de démocratie directe qui dura près de trois ans. L’introduction de la journée de huit heures fut un des plus grands succès du mouvement ouvrier du 20e siècle. Il resta acquis malgré toutes les menaces et tous les rebondissements politiques.

La rédaction a choisi pour vous

Dans ce numéro, le Land revient sur la légalisation du cannabis récréatif au Luxembourg.

03 Janvier 2019

Chaque semaine, Paperjam.lu vous propose de découvrir les grands dossiers qui font la une du Lëtzebuerger Land. Cette semaine, le Land revient sur la promesse de Gambia 2 de légaliser le cannabis récréatif au Luxembourg.

20 Décembre 2018

Chaque semaine, Paperjam.lu vous propose de découvrir les grands dossiers qui font la une du Lëtzebuerger Land. Cette semaine, zoom sur les bars à champagne de la route qui relie Steinfort à Arlon.

Dans ce numéro, le Land revient sur le projet de gratuité des transports en commun de la coalition Gambia 2.

13 Décembre 2018

Chaque semaine, Paperjam.lu vous propose de découvrir les grands dossiers qui font la une du Lëtzebuerger Land. Cette semaine, retour sur le projet de gratuité des transports en commun du gouvernement à l’horizon 2020 au Luxembourg.