Henderson a choisi le Luxembourg en post-Brexit

04 Avril 2017 Par Thierry Raizer
Henderson Global Investors
Henderson Global Investors est par ailleurs au cœur d’un processus de fusion avec l’américain Janus Capital.
(Photo: Henderson Global Investors)

Le gestionnaire de fonds britannique mise sur le Luxembourg et ses avantages pour continuer à accéder au marché européen, dans le contexte de la sortie difficile du Royaume-Uni de l’UE.

Les annonces relatives à l’arrivée potentielle de nouvelles structures britanniques et de leurs employés au Luxembourg vont se poursuivre dans les prochaines semaines. Les acteurs – essentiellement du secteur financier – peaufinent en effet leur stratégie post-Brexit afin de continuer à faire des affaires au sein du marché unique européen de la manière la plus fluide possible.

Si Lloyd’s a officiellement indiqué miser sur Bruxelles pour poser ses équipes, le gestionnaire de fonds britannique Henderson mise, quant à lui, sur le Luxembourg en cas de «hard Brexit». Actuellement occupé à fusionner avec le gestionnaire américain Janus Capital, la fusion pourrait donner naissance à un ensemble gérant quelque 300 milliards d’euros d’actifs.

Andrew Formica, CEO d’Henderson, s’est confié en ce sens au Handelsblatt. Si le gestionnaire de fonds dispose déjà de structures au Grand-Duché, il y localisera des effectifs londoniens occupés à la gestion de fonds, du risque et de la gouvernance. Il souligne également l’attitude proactive du régulateur dans la compréhension des besoins des acteurs britanniques.

La rédaction a choisi pour vous

Selon City A.M., le Grand-Duché aurait toutes ses chances d’accueillir de nouvelles entreprises étrangères sur son territoire.

04 Avril 2017

Si de grandes villes telles que Francfort, Paris ou encore Dublin tentent d’adouber les entreprises basées à Londres, Luxembourg a également ses chances, selon City A.M. Non seulement en raison de son expertise financière mais également pour sa qualité de vie.

31 Mars 2017

À l’occasion du congrès du Parti populaire européen (PPE), Jean-Claude Juncker a menacé Donald Trump: s’il persiste à se féliciter du Brexit, le président de la Commission européenne encouragera des États américains à faire sécession.

Siège social Lloyd's London

30 Mars 2017

Au lendemain de l’annonce de l’implantation d’une filiale du marché d’assurances britannique dans la capitale belge, le groupe a levé le voile sur les raisons qui l’ont poussé à délaisser les autres options envisagées, dont celle d’une implantation au Luxembourg.

AIG

08 Mars 2017

Déjà présent au Grand-Duché, l’assureur américain a annoncé mercredi qu’il renforcera sa succursale afin de servir ses clients présents au sein de l’Union européenne, une fois le départ du Royaume-Uni acté.