Goodyear revoit ses objectifs sur l’Automotive Campus

11 Juillet 2018 Par Jonas Mercier
Goodyear a décidé de concentre ses activités de R&D sur quatre domaines: le pneu intelligent, la voiture autonome, la connectivité et la gestion de flotte.
Goodyear a décidé de concentrer ses activités de R&D sur quatre domaines: le pneu intelligent, la voiture autonome, la connectivité et la gestion de flotte.
(Photo: SG9LU / archives)

Le manufacturier ne déplacera que partiellement son centre de R&D au Luxembourg Automotive Campus. Seuls 150 chercheurs, sur le millier annoncé initialement, seront transférés à Bissen d’ici 2020. L’entreprise justifie cette décision par un changement global de sa stratégie d’innovation.

Moteur du Luxembourg Automotive Campus, l’ambitieux projet initié par le ministère de l’Économie en 2016, Goodyear a décidé de revoir son agenda quant à l’installation de son centre d’innovation sur le site de 13 hectares localisé à Bissen, comme l’indiquaient nos confrères du Wort ce mercredi.

L’équipementier avait prévu initialement de déplacer un millier de personnes, dont deux tiers d’ingénieurs et de scientifiques, d’ici 2020.

Mais ce n’est que 150 chercheurs qui iront travailler au Luxembourg Automotive Campus dans un premier temps. Goodyear explique qu’il a choisi de suivre une approche modulaire, avec un transfert en plusieurs étapes de ses équipes d’innovation.

Rester dans le peloton de tête

«Au vu des nouvelles tendances du marché, nous avons en effet revu les objectifs de ce bâtiment», explique à Paperjam le responsable de la communication de l’industriel américain, Jean-Paul Bruck. «Nous cherchons à concentrer notre innovation sur quatre domaines: le pneu intelligent, la voiture autonome, la connectivité et la gestion de flotte.»

Cela signifie-t-il que la firme au pied ailé va diminuer le budget de ses autres activités d’innovation? «L’un ne va pas sans l’autre», se contente de répondre M. Bruck, qui admet que la recherche sur les nouveaux matériaux et les nouveaux design n’est pas aussi prioritaire.

«La concurrence est rude, et l’important est de rester dans le peloton de tête. Nous avons donc décidé de nous concentrer en particulier sur ces aspects de développement», ajoute Jean-Paul Bruck.

IEE au printemps

Il n’empêche que Goodyear dit continuer à croire dans le projet du Luxembourg Automotive Campus. Pour rappel, l’industriel a réservé trois hectares sur les 14 que compte le site de Bissen.

L’autre gros acteur du projet, l’équipementier IEE, maintient pour sa part son objectif de départ, qui est d’installer l’ensemble de ses activités d’innovation, soit 400 personnes, sur le site. Son bâtiment est déjà en construction et son CEO, Michel Witte, confiait récemment à Paperjam que son inauguration était bel et bien prévue pour le printemps prochain.

La rédaction a choisi pour vous

Archiduc

10 Juillet 2017

Le nouveau centre d’innovation et de bureaux au Luxembourg de Goodyear sur l’Automotive Campus à Bissen sera réalisé par Assar Universum Architects et le groupement Félix Giorgetti & AG Real Estate.

Alexander Link

18 Juillet 2018

Destinée à renforcer la compétitivité de l’industrie européenne, l’initiative Eureka va connaître quelques échéances-clés au sortir de la pause estivale. Les occasions ne manqueront pas pour les entreprises luxembourgeoises d’accéder à des outils de financement pour leurs activités de recherche.