Flex en phase test, à défaut d’autre chose

05 Décembre 2017 Par Jean-Michel Hennebert
Flex
Initialement prévue pour le 6 décembre, la mise en place du service Flex a été repoussée au début d’année prochaine.
(Photo: Sébastien Goossens/archives)

Annoncée pour le 6 décembre, la mise en place effective du service de carsharing des CFL ne se fera finalement qu’en début d’année prochaine. D’ici là, des essais avec certains conducteurs auront lieu.

Dévoilé officiellement en septembre dernier, le service de carsharing des CFL devait être disponible auprès du grand public le 6 décembre. Soit ce mercredi. Selon les informations de Paperjam, ce ne sera pas le cas, puisque seul un nombre restreint de conducteurs pourront utiliser la flotte de véhicules mis à disposition.

Cette phase test, qui s’échelonnera jusqu’à la fin du mois de janvier, doit permettre de valider la fiabilité du système, que ce soit le fonctionnement du call-center ouvert 7j/7, du système de réservation ou du logiciel de gestion des 84 véhicules proposés.

Lancement avec 20 stations

Aucun détail sur le nombre de voitures estampillées aux couleurs de CFL Mobility n’a été donné. Seule certitude: la marque deviendra de plus en plus visible en lien direct avec la circulation des véhicules, mais aussi avec la mise en place, dans les semaines à venir, d’emplacements réservés.

Pour rappel, le système des CFL, pensé pour être complémentaire au train, prévoit de s’implanter dans 20 stations situées à proximité de la gare. Côté tarif, plusieurs options existent, comprises entre 12 euros de l’heure plus 0,45 centime du kilomètre et un abonnement mensuel de 20 euros qui fait baisser le prix au kilomètre à 0,35 centime.

La rédaction a choisi pour vous

21 Septembre 2017

À compter du 6 décembre, quelque 80 véhicules en partage seront mis à disposition à l’échelle nationale. Répartis dans 20 stations situées devant les principales gares, ils doivent aider à développer la mobilité douce, puisque pensés en complément des transports publics.  

Le système de carsharing pensé par les CFL, baptisé Flex, entrera en service «avant la fin de l'année» avec «une vingtaine de stations implantées dans les gares les plus fréquentées mais aussi à proxilité des grandes zones d'activités et des pôles d'échange».

29 Août 2017

Cinq mois après la présentation officielle du projet d’autopartage pensé par les CFL, seules de rares informations ont filtré sur le système qui doit être mis en place. Au point que même la date de la présentation officielle, fixée au 18 septembre, a été reportée.

CFL Mobility

27 Mars 2017

Moins d’une semaine après l’annonce du lancement d’un système d’autopartage au niveau national par la société de chemin de fer, Jürgen Berg, en charge du projet, apporte quelques éléments supplémentaires sur un système qui doit voir le jour «à l’automne».