«Être sans cesse en éveil»

09 Octobre 2017 Interviewé par Frédéric Antzorn
Camille Groff
Camille Groff: «Les règles changent tout le temps, on doit sans cesse s’adapter.»
(Photo: DR)

Chaque jour, Paperjam propose un focus sur une fonction, ses défis et ses enjeux. Zoom aujourd’hui sur la communication et le marketing avec Camille Groff, managing director de Mikado Publicis.

Monsieur Groff, quelle est, selon vous, la plus grande transformation à laquelle vous devez faire face au sein de votre secteur?

«Dans le secteur de la communication, la plus grande transformation à laquelle nous devons faire face est celle de la digitalisation des communications. Cette transformation est déjà en cours et en perpétuelle évolution. Les règles changent tout le temps, on doit sans cesse s’adapter.

Quelle incidence cette transformation a-t-elle sur votre métier?

«Cette digitalisation demande d’être sans cesse au fait des nouveautés et de toujours devenir plus pointus dans nos approches créatives et dans la stratégie média. Pour autant, il faut toujours réfléchir au message, à sa pertinence et toujours réfléchir aux canaux de communication les plus adaptés. Tous les médias fonctionnent en réalité de manière complémentaire.

Comment contribuez-vous à adapter l’organisation de l’entreprise à cette transformation?

«En travaillant en équipe (account, team créatif – directeur artistique et copy –, concepteur digital et expert cross-media) dès le début de l’étude d’un dossier, afin de proposer la meilleure création et le meilleur media planning cross-media.

Comment envisagez-vous de vous transformer?

«Nous nous adaptons aux évolutions en cours en nous documentant et en faisant des formations externes et internes régulières. Par ailleurs, un des attributs de notre métier est d’être sans cesse en éveil, d’être curieux et de se cultiver à chaque instant. L’accès facile à un volume d’informations extraordinaire via nos smartphones est un outil merveilleux quand on sait sélectionner ce qui est intéressant, par rapport à ce qui l’est moins.

Comment faire adhérer le comité de direction, le conseil d’administration à cette transformation?

«En établissant des relations de fidélité et d’honnêteté avec nos clients, la crédibilité s’installe. Et quand la crédibilité est acquise, le corollaire est l’écoute.»

La rédaction a choisi pour vous

18 Octobre 2017

Suite au dîner de travail qui s’est tenu lundi soir entre la Première ministre britannique et le président de la Commission européenne, les deux dirigeants ont annoncé leur volonté d’aller plus vite, sans toutefois faire état d’avancées concrètes.