Enquête dans le foot belge, perquisitions au Luxembourg

11 Octobre 2018 Par Paperjam.lu
Perquisition dans le football belge
L’opération concerne des agents de joueurs et le siège de plusieurs clubs.
(Photo: Shutterstock )

La justice belge a mené une opération coup de poing mercredi dans le milieu du football. En cause, des soupçons de fraude financière. 13 perquisitions ont été menées à l’étranger, dont plusieurs au Luxembourg.

Le milieu du foot a tremblé mercredi en Belgique. Suite à une enquête menée depuis la fin 2017, une vaste opération de perquisitions a été menée chez nos voisins. Objectif: faire la lumière sur de possibles fraudes financières portant sur des contrats de joueurs dans le milieu du ballon rond, mais aussi sur l’arrangement éventuel de certains matchs. 

Le siège national de clubs de division 1, des agents de joueurs, des arbitres, un ancien avocat, ou encore un bureau de comptable, figurent parmi les interlocuteurs visités hier par le Parquet fédéral, indique Le Soir.

Outre les 44 perquisitions menées en Belgique, 13 se sont déroulées à l’étranger, dont plusieurs au Luxembourg.

Dans un communiqué de presse publié mercredi après-midi, le Parquet de Luxembourg indique avoir répondu à la demande d’entraide judiciaire internationale. Des perquisitions ont ainsi été menées aussi au Grand-Duché.

«Ces perquisitions bancaires et une perquisition dans les locaux d’une société commerciale ont été ordonnées par un juge d’instruction luxembourgeois», précise le Parquet de Luxembourg. Aucune arrestation n’a eu lieu et aucune affaire pénale nationale n’a été ouverte en rapport avec cette enquête.

Selon des médias belges, une perquisition se serait déroulée dans la commune de Weiswampach, au nord du pays, où le célèbre agent de joueurs Mogi Bayat a un bureau.

La balle est désormais dans le camp des autorités judiciaires belges.

La rédaction a choisi pour vous

Le lanceur d’alerte français avait été condamné en première instance à une peine d’emprisonnement de 9 mois avec sursis et d’une amende de 1.000 euros, et en appel, de cette simple amende.

12 Février 2019

Raphaël Halet, ancien salarié de PwC Luxembourg qui avait, au même titre qu’Antoine Deltour, transmis des documents fiscaux utilisés dans les révélations LuxLeaks, voit sa requête formulée à la Cour européenne des droits de l’Homme contre le Luxembourg acceptée.

30 Janvier 2019

La «Revue luxembourgeoise – Droit pénal et procédure pénale», dernière-née de Legitech, a officiellement été lancée le 24 janvier 2019, en présence de Monsieur le vice-Premier ministre et ministre de la Justice, Félix Braz. Le comité de rédaction de la revue a choisi de consacrer la conférence aux cryptomonnaies, et différents intervenants ont débattu plus en détail sur ce sujet du point de vue de la justice pénale. Comment la justice pénale fait-elle face à ces nouvelles formes de cybercriminalité et quels sont les défis pour les autorités?