Élaboration du «Wunnen am Klouschtergaart»

11 Avril 2018 Par Céline Coubray
PAP «Wunnen am Klouschtergaart»
Le PAP «Wunnen am Klouschtergaart» au Cents porte sur un ensemble de terrains situés entre la rue Op der Heed, la rue Cents, la rue Sainte Thérèse d’Avila et la rue Camille Polfer.
(Illustration: Jim Clemes Associates)

La Ville de Luxembourg travaille actuellement à l’élaboration du PAP «nouveau quartier» «Wunnen am Klouschtergaart» au Cents.

Le PAP «Wunnen am Klouschtergaart» au Cents porte sur un ensemble de terrains situés entre la rue Op der Heed, la rue Cents, la rue Sainte-Thérèse d’Avila et la rue Camille Polfer. La surface totale est d’environ 278,4 ares. Ce PAP est réalisé par le bureau Jim Clemes Associates, qui s’est entouré de TR Engineering, Luxautec et des ingénieurs paysagistes Mersch. Le maître de l’ouvrage est Lafayette.

Un lieu historique

Il s’agit en fait du développement du vaste terrain qui jouxte le couvent des Carmélites qui a été construit entre 1936 et 1937 selon les plans de l’architecte Hubert Schumacher dans le désertique Cents afin que les Carmélites y soient à l’abri des tentations de la ville et puissent mener une vie de réclusion et de contemplation. Cette attitude se retrouve pleinement dans l’architecture du couvent, à l’écart des fastes de l’art déco de l’époque, un domaine ceint par un mur hermétique et par le parc, envisagé comme un havre de paix. Il s’agit donc d’un lieu portant une histoire et un patrimoine important. Aujourd’hui, le couvent est habité par deux communautés de l’institut religieux féminin «Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matará».

Ce PAP a pour ambition de mettre en avant une nouvelle façon d’habiter, en conservant le mur d’enceinte et avec une valorisation paysagère. Le caractère préservé du monde extérieur sera maintenu, tout en assurant une ouverture avec les rues alentour. Par ailleurs, il fait le lien entre les maisons individuelles de petit gabarit le long de la rue de Cents avec un front bâti hétéroclite et l’urbanisation plus dense et homogène à l’ouest et est du terrain. En mettant en place des lieux facilitant l’échange et la rencontre, les architectes souhaitent faciliter les liens entre les habitants et véhiculer des valeurs de partage. C’est aussi pour cela qu’une mixité sociale et générationnelle est recherchée. Une mixité dans la typologie des logements est également voulue: on y trouvera de l’habitat individuel, des maisons unifamiliales, ou encore des habitats «kangourous» qui permettent à une personne âgée de vivre au rez-de-chaussée, tandis qu’une famille occupe le reste de la maison.

Lire l’article dans son intégralité et plus de photos sur Archiduc.lu.

La rédaction a choisi pour vous

10 Avril 2018

Le budget logement continue de représenter un coût non négligeable pour les ménages, confirme une fois encore atHome dans son relevé mensuel. Il faut compter «en moyenne» 1.385 euros pour louer un appartement et 4.099 euros le m2 pour acheter une maison.

L'immeuble gravity au Kirchberg fait partie des transactions clé pour l'année 2017 pour JLL.

12 Janvier 2018

JLL Luxembourg a organisé ce vendredi sa conférence de presse dressant le bilan de l’année écoulée et évoquant les perspectives pour l’année 2018. Pas de grande modification passée ou en vue, sur un marché qui se porte vraiment bien.