DP et LSAP en baisse dans le Centre

14 Juin 2018 Par Thierry Raizer

Le troisième volet du sondage Sonndesfro donne un repli de -4,4% du DP dans le Centre. Les socialistes enregistrent aussi une baisse, -2,9%, par rapport aux résultats de 2013. Sur plusieurs vagues de sondage, le CSV enregistre une baisse des intentions de vote.

Après l’Est et le Nord, le troisième volet du «Sonndesfro» a livré ses résultats mercredi. Le sondage commandité par le Wort et RTL auprès de TNS Ilres propose une projection au sortir des urnes si des élections étaient organisées dimanche. 

À la lecture des résultats, les intentions de vote dans le Centre seraient défavorables à deux des trois membres de l’actuelle coalition au pouvoir. Comparés aux résultats d’octobre 2013, les résultats enregistrés par le DP et le LSAP sont en effet en baisse, de -4,4% pour l’un et de -2,9% pour l’autre. Déi Gréng s’en sort avec une hausse de 0,7%. 

Le CSV confirme des résultats atones lors de cette édition du sondage avec seulement une hausse de 0,8%, toujours comparés aux résultats d’octobre 2013. Déi Lénk enregistre aussi une légère hausse, de 0,6%. La plus forte progression revient à l’ADR, avec +3,6%.

La faible hausse du CSV lui permettrait néanmoins de bénéficier d’un siège supplémentaire: 9 contre 8 actuellement. L’ADR gagnerait un siège également et compterait deux députés dans le Centre. Le DP et le LSAP perdraient un siège, avec cinq et deux sièges respectifs. Déi Gréng garderait ses deux députés.

Le sondage a été mené de début 2017 à fin mai 2018 – par téléphone et en ligne – auprès de 987 personnes dans le Centre.

D’autres perspectives

Outre la comparaison par rapport aux résultats d’octobre 2013, la compilation des différentes vagues du Sonndesfro permet de cerner l’évolution globale des intentions de vote pour chaque parti.

Le CSV apparaît ainsi en perte de vitesse, après avoir culminé en mai 2017. Le DP demeure le deuxième parti de la circonscription Centre, avec un score stable (légère hausse de 0,1%) sur deux vagues. Déi Gréng affiche aussi une stabilité (légère baisse de 0,2%) tandis que la baisse du LSAP est un peu plus marquée, de 12,5 à 11,8%.

La dernière partie du Sonndesfro concernant cette fois le Sud à paraître ce jeudi soir permettra d’obtenir une cartographie complète des intentions de vote, à un peu plus de 100 jours des élections législatives.

Selon les informations de 100,7 partagées jeudi matin, le LSAP serait en perte de vitesse dans son bastion du Sud.

La rédaction a choisi pour vous

Étienne Schneider, ministre de l’Économie

17 Août 2018

Le premier parti d’opposition souhaite convoquer la commission de l’économie de la Chambre des députés, ainsi que le ministre de l’Économie, pour parler de la récente prise de participation du chinois China Southern Power Grid International HK dans le capital du groupe énergétique luxembourgeois.