Deutsche Bank tarde à colmater les brèches

02 Février 2018 Par Paperjam.lu
Deutsche Bank
Deutsche Bank ne parvient pas à redresser la situation.
(Photo: Licence C.C.)

Deutsche Bank a annoncé une perte annuelle pour la troisième année consécutive. C’était prévu, mais le trou est plus important qu’escompté.

Le géant allemand Deutsche Bank (DB) vient d’annoncer une perte annuelle de 497 millions d’euros. C’est le troisième exercice consécutif que la banque termine en déficit. Elle est toutefois nettement moins importante que celle enregistrée au cours des deux exercices précédents: 1,4 milliard d’euros en 2016 et presque 7 milliards en 2015.

DB avait lancé un avertissement sur son résultat il y a un mois, mais la perte est plus importante que ce que les analystes prévoyaient. Les raisons invoquées sont la conjoncture difficile, le recul des revenus de la banque d’investissement et la réforme fiscale américaine.

Dans un communiqué, le président du directoire John Cryan s’est voulu relativement positif: «Nous avons fait des progrès, mais nous ne sommes pas encore satisfaits de nos résultats».

Le chiffre d’affaires accuse un repli de 12%, à 26,4 milliards d’euros. Toutes les divisions connaissent une baisse de l’activité, mais la baisse du chiffre d’affaires est surtout marquante au niveau de la banque d’investissement. Elle accuse une perte de 16% à 14,2 milliards. En cause: la perte de clients et un marché relativement calme.

Les investisseurs attendent de Cryan qu’il réduise les coûts, mais la banque anticipe 23 milliards d’euros de coûts cette année et non plus 22 milliards.

À 13h ce vendredi, le cours de Deutsche Bank dévissait de plus de 5%.

La rédaction a choisi pour vous

Frank Krings Deutsche Bank Luxembourg

04 Mai 2017

Pour 2016, Deutsche Bank Luxembourg affiche un bénéfice net supérieur au milliard, en hausse de plus de 250%. Son CEO, Frank Krings, en place depuis un an, ne le prend pas à son compte. De son côté, il a entamé la transformation de l’outil informatique et réduit drastiquement le total du bilan.

Deutsche Bank Luxembourg

09 Janvier 2017

Brexit et Donald Trump. L’année 2017 sera sans nul doute marquée par ces deux événements, le processus de sortie historique d’un pays membre de l’Union européenne et l’arrivée au pouvoir d’un président américain aussi inquiétant pour son approche électoraliste que pour ses convictions environnementales. Quid de la Place luxembourgeoise dans cet agenda?

Le siège historique de la Credem, dans la ville de Reggio d’Émilie, en Italie.

14 Août 2018

La succursale luxembourgeoise du groupe bancaire italien a entamé un plan social en vue de fermer son activité. Les négociations sont toutefois tendues, et les syndicats viennent de saisir l’Office national de conciliation (ONC).