Des vêtements de bébé au design local

04 Juillet 2018 Par Audrey Somnard
Le design a été réalisé localement, les vêtements sont, eux, fabriqués en Inde, en coton bio certifié.
(Photo: Sweet Cherry)

Cristina Marina a lancé il y a seulement un mois sa propre marque de vêtements certifiés bio pour bébé, designés par Lynn Cosyn.

Elle a démarré son activité au marché des créateurs du Mudam, à la suite d’une réflexion entamée pendant son congé maternité. Cristina Marina a décidé de se lancer à son compte et de créer sa propre marque de vêtements pour bébé.

Elle s’est associée avec au designer Lynn Cosyn pour réaliser des petits dessins originaux: «J’aimais beaucoup son style, on voit ses affiches un peu partout en ville, c’est pour cela que je l’ai contactée». Le résultat est une série capsule de cinq bodys: «World traveller», «Chill», «Made in Lux», «Loud + Proud» et «Dream Big».

En coton organique certifié

«Je voulais quelque chose de joli et fonctionnel, qui se lave bien. Je les ai testés avant sur mes propres enfants avant de les mettre en vente», explique l’entrepreneuse.

Les vêtements sont vendus sous la bannière Sweet Cherry, qui compte pour le moment seulement cette série capsule, en coton organique certifié: «Je m’appuie sur la certification GOT qui est très rigoureuse. J’ai trouvé une famille de producteur en Inde qui respecte ces standards stricts, notamment pour les pigments et les encres pour les logos».

En dehors de son site internet, Cristina Marina vend ses vêtements à la boutique du Mudam ainsi que sur Amazon. Il faut compter débourser 25 euros environ pour un body. À terme, l’entrepreneuse veut vivre de son activité.

La rédaction a choisi pour vous

Agriculture bio

26 Octobre 2016

Dans l’Union européenne, plus de 11 millions d’hectares étaient consacrés à l’agriculture biologique l’an dernier, dont 4.216 pour le seul Luxembourg. Les chiffres sont en constante progression.

Les luxembourgeois pèsent 653 kg chacun de déchets, dont seulement 28% sont recyclés.

19 Mars 2018

La coopérative Ouni et l’Oekozenter Pafendall, en collaboration avec le Mouvement écologique, ont lancé le tout premier «Zero Waste Challenge» (défi zéro déchet) du Luxembourg.

04 Juin 2018

Le traditionnel Marché des créateurs s’est tenu ce week-end au Mudam avec l’édition «That Summer Feeling». Le public est venu en nombre pour découvrir les objets des créateurs du Luxembourg et d’ailleurs. Curatée par Séverine Zimmer, manager culturel et artistique pour ART_is(t), cette édition proposait 31 créateurs, parmi lesquels quelques nouveaux venus comme La détanque, qui proposait un nouveau jeu inventé par hasard en 2016, Opouko et ses vêtements colorés africains, et Sweet Cherry, qui édite des bodys en coton bio agrémentés d’illustrations de Lynn Cosyn.