Des temps favorables pour Luxempart

18 Mai 2017 Par Paperjam.lu
Jacquet Schwertzer Luxempart
Administrateur délégué de Luxempart, Jacquot Schweitzer poursuit la politique d’acquisitions hors des frontières.
(Photo: Mike Zenari)

Depuis le début de l’année, le holding Luxempart a investi 50 millions dans de nouvelles participations en Belgique, en Allemagne et en Italie. Il confirme aussi des perspectives favorables pour l’exercice 2017.

Dans une déclaration intermédiaire publiée ce 18 mai, Luxempart a fait état des principales évolutions depuis la clôture des résultats au 31 décembre 2016. Parmi les mouvements enregistrés au niveau des participations, le holding luxembourgeois a réalisé des acquisitions pour 50 millions d’euros. Il a notamment pris une participation majoritaire dans Axi, une société informatique active en Belgique et aux Pays-Bas qui occupe 230 personnes pour un chiffre d’affaires de 52 millions.

Luxempart est aussi entré au capital, mais de manière minoritaire cette fois, de la société italienne Best Union, qui compte parmi les cinq leaders mondiaux dans les technologies de billetterie et des services liés à l’organisation d’événements. Best Union opère dans plus de 30 pays et réalise un chiffre d’affaires de 52 millions d’euros.

Autre participation minoritaire, celle acquise dans la société allemande Rattay, qui fabrique des tuyaux métalliques et des compensateurs pour divers types d’industries à travers le monde. Le but de la réorganisation du capital de l’entreprise est de pouvoir mettre la main sur un concurrent français. Rattay annonce un chiffre d’affaires de 21 millions d’euros.

L’exercice 2017 s’annonce bon

S’il a fait des acquisitions, le holding précise aussi avoir cédé des participations pour 35 millions d’euros sur les premiers mois de l’année. Au 15 mai, son actif net consolidé s’élève à 1,324 milliard d’euros contre 1,254 milliard au 31 décembre dernier. Il s’agit d’une progression de 5,5%.

Pour l’exercice 2017, les responsables de Luxempart restent sur une note positive. Les sociétés dans lesquelles ils ont investi ont payé un dividende en augmentation et, de manière générale, les secteurs et les pays auxquels le holding est exposé offrent des perspectives favorables pour cette année.

La rédaction a choisi pour vous

Dmitry Rybolovlev

07:28

L’oligarque russe Dmitry Rybolovlev, président de l’AS Monaco, vient d’être inculpé par la justice monégasque. Un événement lié à ses démêlés judiciaires avec le marchand d’art suisse Yves Bouvier, fondateur des Freeport de Genève, Singapour et Luxembourg.