Des faillites moins nombreuses en 2017

03 Janvier 2018 Par Jonas Mercier
Ouvriers travaux publics
La très grande majorité des entreprises qui ont fait faillite l’année dernière (68,13%) avaient plus de cinq ans.
(Photo: Anthony Dehez / archives)

Le nombre de déconfitures enregistrées en 2017 a diminué de près de 5% par rapport à l’année précédente, selon la traditionnelle analyse de Creditreform. Les principales baisses ont été enregistrées dans les secteurs de la production et du commerce.

La reprise économique ne se vérifie pas seulement dans l’augmentation du PIB. Le nombre de faillites est également un bon indicateur de l’état des marchés. Au Luxembourg, 985 entreprises ont ainsi mis la clé sous la porte en 2017, selon le rapport de Creditreform publié mercredi, soit 4,88% de moins qu’en 2016, où elles étaient 983.

Sans surprise, c’est le secteur des services qui a été le plus touché, avec 689 liquidations, représentant 73,69% du nombre total des faillites. Ce chiffre est légèrement plus élevé qu’en 2016 (+2,68%). Le commerce totalise pour sa part 20,69% des déconfitures, soit 196 entreprises (- 20,65% par rapport à 2016). Les secteurs de la construction (5,24%) et de la production (0,11%) ferment le classement.

Les sàrl toujours les plus touchées

À noter que la très grande majorité des entreprises qui ont connu une banqueroute l’année dernière, à savoir 68,13%, avaient plus de cinq ans. Géographiquement, Creditreform constate que le tribunal d’arrondissement de Diekirch enregistre une augmentation des faillites de près de 9,57%, alors que celui de Luxembourg affiche une diminution de 6,8%.

On remarque par ailleurs que les SA ont été bien plus touchées qu’en 2016 (+ 21,5%), avec 373 cas recensés par Creditreform. Les sàrl, qui sont les entités juridiques les plus représentées au niveau du Luxembourg, restent toutefois toujours majoritaires, avec 536 échecs. Mais ce résultat est inférieur de 17,28% par rapport à 2016.

Dans son communiqué, la société de renseignements commerciaux et de recouvrement de créances note enfin que la baisse de faillites observée au Luxembourg suit une tendance européenne. Et de donner comme exemple l’Allemagne, où le nombre d’entreprises qui ont mis la clé sous la porte en 2017 a diminué de 6,31% par rapport à 2016, la région de Trèves enregistrant même un recul de 14,84%.

La rédaction a choisi pour vous

05 Janvier 2017

Près de 1.000 faillites de sociétés principalement actives dans le secteur des services ont été prononcées l’an dernier par les tribunaux des arrondissements de Luxembourg et de Diekirch, soit 110 de plus qu’en 2015.

18 Mai 2016

C’est le nombre de sociétés déclarées en faillite au 30 avril dernier, selon Creditreform Luxembourg, qui pointe une tendance haussière au Luxembourg, comme au Portugal, en Suisse et en France. Si cette tendance se poursuivait encore, l’on pourrait s’attendre à un nombre de faillites à quatre chiffres en fin d’année, sachant que le nombre des déconfitures était de 873 en 2015.