Delles, Bofferding, Burton et Tanson ministrables

16 Novembre 2018 Par Paperjam.lu
De nouveaux visages pourraient faire leur apparition dans la formation du prochain gouvernement, notamment celui de Taina Bofferding (LSAP).
De nouveaux visages pourraient faire leur apparition dans la formation du prochain gouvernement, notamment celui de Taina Bofferding (LSAP).
(Photo: LSAP)

Selon 100,7, le prochain gouvernement s’oriente vers 17 membres: six pour le DP, six pour le LSAP et cinq pour Déi Gréng. De nouveaux visages feraient leur apparition.

Les spéculations vont bon train, mais la configuration du prochain gouvernement semble se préciser, selon les informations de 100,7.

Une source proche du dossier a informé nos confrères qu’un consensus se serait dégagé entre les responsables des trois partis pour former un gouvernement à 17 membres: six pour le DP, six pour le LSAP et cinq pour Déi Gréng.

Le poste de président de la Chambre reviendrait au DP (100,7 cite l’actuel ministre de l’Agriculture, Fernand Etgen) et le poste de Commissaire européen au LSAP (poste que convoite l’actuel ministre du Travail, Nicolas Schmit).

De nouveaux visages verraient le jour autour de la table du gouvernement: Lex Delles pour le DP, Taina Bofferding et Tess Burton (déjà citée en juillet 2016 lors du départ avorté de Nicolas Schmit pour la Cour des comptes européenne) pour le LSAP et Sam Tanson pour Déi Gréng. Josée Lorsché est aussi citée chez les Verts.

On retrouverait, toujours selon 100,7, des visages déjà présents lors de la mandature qui s’achève.

Au DP, évidemment Xavier Bettel, ainsi que Corinne Cahen, Pierre Gramegna, Claude Meisch et Marc Hansen, bien que ce dernier n’ait pas été élu directement.

Au LSAP: Étienne Schneider, Jean Asselborn, Dan Kersch et Romain Schneider.

Pour Déi Gréng: François Bausch, Félix Braz, Carole Dieschbourg et Claude Turmes.

Les ressorts précis restent à déterminer, ainsi que l’octroi éventuel d’un sixième siège aux Verts, qui pourraient prétendre à une meilleure répartition dans l’équipe exécutive par rapport au LSAP, compte tenu de l’évolution des rapports de force et des scores électoraux.

La rédaction a choisi pour vous

09 Novembre 2018

Si les ambitions européennes du ministre du Travail, Nicolas Schmit, sont désormais officielles, un autre socialiste envisagerait de ne pas être du prochain gouvernement. Selon RTL, l’actuel vice-Premier ministre, Etienne Schneider, souhaiterait également intégrer la prochaine Commission européenne.

Tess Burton, LSAP

05 Juillet 2016

Quatre jours après les bruits faisant état d’un remaniement suite au départ du ministre du Travail pour la Cour des comptes européenne, le président du LSAP confirme la situation mais refuse de dévoiler le nom du ou des successeurs. La députée de l'Est Tess Burton est en bonne position.

Toutes ces actions, SOS Villages d’Enfants Monde Luxembourg a pu les concrétiser grâce aux dons de généreux donateurs, mais aussi au soutien de l’État luxembourgeois.

08:00

Autonomie des femmes et protection de l’enfance sont au cœur des programmes PACOPE développés en Afrique de l’Ouest par SOS Villages d’Enfants Monde. L’expert en renforcement économique du programme était en visite cette semaine à Luxembourg pour faire le point.