Crosslend au Luxembourg pour conquérir l’Europe

12 Décembre 2017 Par Jonas Mercier
Crosslend
Créée en 2014 à Berlin, Crosslend a développé une plateforme qui vise à mettre en relation les banques et les établissements de crédit avec les investisseurs (ici lors des Fintech Awards en 2016).
(Photo: Maison moderne / archives)

La fintech allemande vient d’annoncer l’ouverture d’une succursale au Luxembourg. Basée provisoirement dans l’incubateur de la BGL BNP Paribas, le Lux Future Lab, elle veut se servir du Grand-Duché pour affirmer sa présence sur les marchés ouest-européens.

C’est une arrivée discrète, mais qui n’en est pas moins ambitieuse. La fintech allemande Crosslend, qui développe une plateforme pour faciliter et sécuriser les prêts individuels et professionnels, vient d’ouvrir une antenne au Luxembourg, où elle compte à la fois s’attaquer au marché luxembourgeois, mais aussi dynamiser ses activités européennes.

«Notre bureau au Grand-Duché se concentrera essentiellement sur la vente de nos services, les activités support resteront basées à Berlin, où nous employons une quarantaine de personnes», détaille le responsable Marketing et Vente de la nouvelle entité luxembourgeoise, Mathis Ries.

Mettre en relation les banques et les établissements de crédit

Crosslend Luxembourg compte pour le moment trois membres, mais l’équipe devrait prochainement être complétée par deux autres personnes. «Nos bureaux dans le Lux Future Lab sont provisoires et nous comptons bientôt déménager pour avoir un peu plus de place», ajoute Mathis Ries.

Créée en 2014 dans la capitale allemande, Crosslend est une fintech spécialisée dans la facilitation de prêts. Elle a développé une plateforme qui vise à mettre en relation les banques et les établissements de crédit avec les investisseurs. La jeune pousse emploie aujourd’hui une quarantaine de personnes et dispose depuis 2015 d’une licence de la CSSF. Ses relations avec le Luxembourg ne s’arrêtent pas là, puisqu’elle a été finaliste de la première édition des Fintech Awards en 2016 et a accueilli à son board en début d’année le Luxembourg Future Fund en tant qu’investisseur.

La rédaction a choisi pour vous

Fintech

20 Novembre 2017

À compter de la mi-2019, les jeunes pousses de la finance devront obligatoirement passer par des interfaces de programmation mises à disposition par les banques pour avoir accès aux données clients. Ce qui devrait avoir un impact sur le secteur.

MyBucks

27 Septembre 2017

La start-up hébergée par la Luxembourg House of Financial Technology a remporté mercredi, lors d’une cérémonie organisée à Bruxelles, un European Fintech Award dans la catégorie «Financial inclusion».