Coût du logement: quelle(s) intervention(s) pour l’État?

19 Mai 2017 Par Paperjam.lu
Logement
L’évolution des prix de l’immobilier rend de plus en plus difficile la possibilité, même pour les classes moyennes, d’acheter, ou même de louer, un logement au Luxembourg.
(Photo: DR)

Le délicat problème de ce qu’il en coûte de se loger au Luxembourg sera au centre de l’émission Riicht eraus, que proposeront ce samedi et ce dimanche nos confrères de 100,7.

Depuis quelque temps, en plus de bas salaires, les classes moyennes éprouvent elles aussi des difficultés pour se payer ou louer un logement.

Les politiques n’ignorent pas ce problème, qui est devenu un thème de campagne en amont des prochaines élections communales et législatives.

Le sujet fait l’objet de différentes idées et propositions, comme l’augmentation de la taxe foncière, une taxation des logements vides, celle des terrains non bâtis, ou encore le plafonnement des loyers.

Mais dans quelle mesure l’intervention de l’État est-elle nécessaire et possible pour rendre et créer des logements abordables?

Pour répondre à ces questions, nos confrères de 100,7 ont invité ce week-end, dans Riicht eraus, Yves Cruchten (LSAP), Gary Diderich (Déi Lénk), Félix Eischen (CSV) et Max Hahn (DP), qui seront interrogés par Mick Entringer.

Riicht eraus sera diffusé ce samedi de 12 à 13 heures, et rediffusé dimanche de 9 à 10 heures.

La rédaction a choisi pour vous

Toutes ces actions, SOS Villages d’Enfants Monde Luxembourg a pu les concrétiser grâce aux dons de généreux donateurs, mais aussi au soutien de l’État luxembourgeois.

15 Décembre 2018

Autonomie des femmes et protection de l’enfance sont au cœur des programmes PACOPE développés en Afrique de l’Ouest par SOS Villages d’Enfants Monde. L’expert en renforcement économique du programme était en visite cette semaine à Luxembourg pour faire le point.

Anik Raskin est chargée de direction au Conseil national des femmes du Luxembourg.

14 Décembre 2018

La lutte contre toute forme de violence à l’égard des femmes tout comme l’individualisation de l’imposition des personnes physiques notamment, sont à l’agenda du nouveau gouvernement. Le Conseil national des femmes du Luxembourg s’en satisfait.

14 Décembre 2018

Élu début décembre à la tête du CSJ, Alex Donnersbach, 26 ans, assure vouloir poursuivre le renouveau du parti «dans un contexte inédit qui se traduira par un total de 10 années dans l’opposition». Avec l’ambition de revenir au pouvoir en 2023.