CookUp Solutions au bord de la faillite

04 Juillet 2018 Par Paperjam.lu
Placée sous gestion contrôlée par la justice, la solution d’un repreneur semble aujourd’hui la seule option pour sauver l’entreprise de la faillite.
La solution d’un repreneur semble aujourd’hui la seule option pour sauver de la faillite l’entreprise, actuellement placée sous gestion contrôlée par la justice.
(Photo : Google Earth / Capture d’écran)

L’usine de production de plats préparés située à Capellen serait dans l’incapacité de payer ses 150 salariés. Le groupe a été placé sous gestion contrôlée. Seul un repreneur pourrait encore sauver l’entreprise, selon nos confrères de L’essentiel.

L’usine de plats préparés à base de viande CookUp Solutions, anciennement Tavola, ne semble pas s’être remise du scandale de la viande de cheval, qui avait ébranlé toute l’industrie agroalimentaire européenne en 2013.

Le groupe serait en effet en grande difficulté et aurait indiqué, la semaine dernière, à ses 150 salariés être dans l’incapacité de les payer. «Une avance doit leur être payée en attendant mieux», indique L’essentiel en citant une source proche du dossier.

Placée sous gestion contrôlée par la justice, la solution d’un repreneur semble aujourd’hui la seule option pour sauver l’entreprise de la faillite. 

La rédaction a choisi pour vous

Quelque 70 représentants syndicaux présents sur les sites d'ArcelorMittal dans le monde se sont retrouvés à Luxembourg pendant deux jours.

12 Juillet 2018

Un réseau syndical mondial s’est créé autour des syndicats présents sur les sites d’ArcelorMittal. La première réunion de ce tout nouveau réseau s’est tenue pendant deux jours, mardi et mercredi, à Luxembourg.

Goodyear a décidé de concentre ses activités de R&D sur quatre domaines: le pneu intelligent, la voiture autonome, la connectivité et la gestion de flotte.

11 Juillet 2018

Le manufacturier ne déplacera que partiellement son centre de R&D au Luxembourg Automotive Campus. Seuls 150 chercheurs, sur le millier annoncé initialement, seront transférés à Bissen d’ici 2020. L’entreprise justifie cette décision par un changement global de sa stratégie d’innovation.

Le système installé dans la Tesla ne lui a pas permis d’éviter l’obstacle.

04 Juillet 2018

Tesla n’a pas brillé par son efficacité lors d’un test de systèmes anticollision organisé ce mercredi par l’Ilnas sur le circuit Goodyear à Colmar-Berg. La marque Volvo a quant à elle prouvé la fiabilité de son système mécanique.