Compliance et formation : créer des synergies payantes

29 Janvier 2018 Par PwC's Academy
PwC's Academy
PwC’s Academy
Crédit Photo : PwC's Academy

C’est un fait auquel chacun a été, de près ou de loin, confronté: les mutations économiques, technologiques et humaines bouleversent tous les secteurs professionnels et tous les métiers, et s’opèrent à un rythme de plus en plus soutenu. Si elles veulent se différencier sur un marché toujours plus concurrentiel, les entreprises devront positionner les talents au cœur de leurs stratégies et mettre en place les moyens nécessaires pour pouvoir les attirer et les développer.

Conséquence directe, l’anticipation des besoins et le développement des compétences des collaborateurs sont aujourd’hui une priorité stratégique. Les fonctions compliance et formation au sein d’une même entreprise peuvent, à cet égard, créer des synergies efficaces.

Parmi les multiples changements auxquels les organisations sont confrontées, l’aspect réglementaire n’est pas en reste: renforcement des contrôles, exigences accrues de transparence, durcissement des sanctions en cas de non-respect des réglementations… Les collaborateurs voient leur métier profondément transformé par ces nouvelles obligations de conformité et doivent constamment être au fait des nouvelles réglementations et pouvoir les appliquer efficacement. La fonction compliance analyse, anticipe et mesure les impacts des nouvelles directives, lois et autres règlements sur les métiers de l’entreprise. Elle définit les priorités, les nouveaux processus, les nouvelles obligations professionnelles, et participe à la transformation des missions des collaborateurs. En collaboration avec les responsables formation, elle identifie les compétences qui doivent être acquises par les collaborateurs concernés pour permettre à l’organisation d’être conforme aux nouvelles exigences réglementaires dès leur entrée en application. Les solutions de formation les plus adéquates sont identifiées afin de permettre le déploiement du programme le plus efficace.

À titre d’exemple, la circulaire CSSF 17/665 requiert que ces deux fonctions travaillent de concert pour deux raisons: d’une part, par l’obligation qu’elle impose à la fonction compliance d’«évaluer et réexaminer la conformité avec les orientations de [cette] circulaire. Ce réexamen doit être inclus dans le rapport annuel de la conformité à la direction»; d’autre part, par l’obligation pour la fonction formation de veiller «à ce que le personnel fournissant des services pertinents possède les connaissances et compétences nécessaires». Nicolas Lefèvre, associé de PwC’s Academy, estime que «pour atteindre les objectifs visés par la circulaire CSSF 17/665, il est capital que les responsables formation et compliance de l’organisation travaillent d’une même voix pour identifier en premier lieu de manière précise la population ciblée et la situation individuelle de chacun des membres de cette population. En second lieu, pour mettre en place un programme de formations personnalisables et efficaces pour documenter rapidement les connaissances des collaborateurs». En effet, beaucoup d’employés disposent d’ores et déjà des connaissances nécessaires pour remplir leurs missions professionnelles. L’objectif est donc de leur donner les moyens de se mettre en conformité avec les exigences réglementaires de la nouvelle circulaire de façon simple, adaptée et efficace. Carole Houpert-Sieger, directrice de PwC’s Academy, ajoute que «d’un point de vue pédagogique, renforcer solidement et durablement les connaissances fondamentales par des e-learnings interactifs, combinés à un approfondissement des sujets spécifiques décliné à chaque organisation, est une approche qui permet de viser juste, à moindre coût». Selon Nicolas Lefèvre, «d’un premier abord, les exigences de la circulaire CSSF 17/665 peuvent effrayer. Ceci dit, elles constituent une formidable opportunité pour renforcer la compréhension de la stratégie de l’organisation!» 

Lorsque les essentiels de chaque critère listé par la circulaire sont validés et certifiés par un programme en e-learning, la formation présentielle vient renforcer la compréhension précise de l’offre de produits d’investissements et de services spécifiques à l’entreprise. La formation offre alors – au-delà des objectifs classiques de développement – une plateforme de clarification de la stratégie de l’entreprise. Elle devient un véritable moment d’échanges et de réponses aux questions des différentes parties prenantes de l’organisation. Ainsi, les collaborateurs concernés s’approprieront plus efficacement les objectifs stratégiques de développement de l’entreprise et mobiliseront leurs connaissances et compétences personnelles reliées à leurs rôles et responsabilités.

La mise en place des exigences de la circulaire 17/665 doit donc être vue non pas comme une nouvelle contrainte réglementaire, mais plutôt comme un outil efficace permettant, par le biais d’un programme de formation adapté à la réalité du terrain de chacun, de collaborer activement au déploiement de la stratégie et au développement de l’entreprise.

La rédaction a choisi pour vous

Les nouvelles recrues de Deloitte Luxembourg se sont rendues sur la côte sud-est de la Sardaigne pour leur semaine d’intégration.

17 Octobre 2018

Tout comme les années précédentes, les mois de septembre et octobre ont vu l’arrivée de nouveaux collègues chez Deloitte Luxembourg; en ce début d’automne, le cabinet a renforcé ses équipes avec plus de 280 nouveaux collaborateurs.

Nombreuses de ces nouvelles recrues se sont rendues sur la côte sud-est de la Sardaigne pour leur semaine d’intégration, une semaine intense remplie d’ateliers, de formations spécifiques à l’entreprise et d’activités créatives de networking, pour une transition en douceur dans la famille Deloitte. 

Le CEO de la House of Training, Luc Henzig, et Muriel Morbé, directrice de la House of Training. Nouveau catalogue 2019

17 Octobre 2018

Avec un nouveau site internet, le lancement d’une plate-forme de formation en ligne et 161 nouvelles formations, la House of Training veut conforter son rôle-clé dans la formation au Luxembourg. Entretien avec Muriel Morbé, directrice de l’institut.