Co-labor s’implante sur 3,5 hectares à Bertrange

19 Mai 2017 Par France Clarinval
Co-labor
Le nouveau siège de Co-labor, à Bertrange, comprend la production, la formation et la vente.
(Photo: Co-labor)

Le nouveau site de la société coopérative a été inauguré ce jeudi. Il centralise les activités de formation, de production et de commercialisation.

Former, qualifier, insérer des personnes sans emploi par le travail de la terre, dans le respect de l’environnement, était une démarche originale et novatrice quand Co-labor a été fondée en 1983. Cette société coopérative s’est développée depuis en gardant en ligne de mire ses principes de développement durable, d’engagement social, de responsabilité écologique, alliés à une nécessaire performance économique.

Si les débuts se focalisaient sur le secteur délaissé de l’entretien des jardins, progressivement, divers projets pilotes, puis pérennes, ont élargi la gamme de professions et ont créé des emplois: magasin de fleurs, compostage, légumes biologiques, bois, production fruitière bio, fabrication de mobilier pour l’extérieur…

Désormais, ces activités sont centralisées sur un nouveau site de 3,5 hectares, à Bertrange. Cela permet de «rendre les activités et formations visibles de l’extérieur, comme de l’intérieur, et d’optimiser le potentiel de développement du centre de formation», indiquait Marc Kohl, le gérant de la coopérative.

(Photos: Christof Weber)

Les bâtiments, conçus par l’architecte Marc Dieschbourg, permettent de minimiser l’utilisation de ressources fossiles, et de garantir un équilibre énergétique autonome, grâce à un chauffage par copeaux de bois, des bassins pour la récupération des eaux de pluie, ou des panneaux voltaïques. Toute la production de légumes, fruits et plantes ornementales est faite selon des critères biologiques.

Le grand public peut bénéficier de l’épicerie, où l’on peut trouver la production locale de légumes et fruits certifiés bio. Cette offre est complétée par une gamme de produits bio de partenaires locaux et régionaux travaillant de façon respectueuse de la nature: produits laitiers frais, pain, œufs, pâtes, farine, jus, vins, bières, miel... Fleurs et plantes ornementales sont également disponibles, ainsi que le matériel et l’outillage pour l’entretien des jardins.

Co-labor
1A, Grevelsbarrière à Bertrange.

La rédaction a choisi pour vous

06:00

Malgré une croissance mondiale plus forte, la performance luxembourgeoise pour 2015 et 2016 a été revue à la baisse par le Statec, qui retient une progression du PIB de 3% au lieu de 4% pour ces deux années. Pour autant, les recettes publiques bénéficient de la conjoncture et enregistrent une hausse de 6% au lieu de 5,5%.

Blanche Weber, présidente du Mouvement écologique

24 Octobre 2017

Alors que les représentants de la société civile doivent être reçus au Parlement jeudi en vue du débat de consultation prévu pour mi-novembre concernant l’étude stratégique de Jeremy Rifkin, le Mouvement écologique regrette l’absence d’une réflexion de fond sur le développement durable du pays.